Médiathèque de Bagnolet
http://mediatheque.ville-bagnolet.fr/Cinema-decale-3-John-Waters.html
Cinéma décalé # 3 : John Waters
jeudi, 11 février 2010
/ Jérôme

Au delà du cinéma classique : L’underground de John Waters

John Waters fait vibrer les sièges de cinéma depuis les années soixante-dix. Choquer ? oui toujours, mais dans la perspective de faire réfléchir à cette société dans laquelle nous vivons. Même si pour cela, il faut grossir le trait de la caricature. Caustique et choquant, tel est l’univers de John Waters, que nous vous invitons à découvrir ou à redécouvrir dans ce Cinéma Décalé # 3.

Bonne séance !

Demandez le Programme !

- John Waters, un réalisateur iconoclaste

- Un réalisateurs qui aime les acteurs hors-normes

- Les films de la Médiathèque de Bagnolet

- TV, cinéma, DVD : d’autres films à découvrir

- John Waters et son univers sur Internet

John Waters

John Waters est l’un des réalisateurs phares du cinéma underground américain. Né en 1946 à Baltimore (Maryland, É.-U.), il est à la fois réalisateur, acteur et également professeur de cinéma.

La carrière de Waters démarre dans les années 70, avec Pink Flamingos, film pour lequel il fût condamné pour obscénité.

L’univers très décalé de Waters choque l’Amérique bien pensante. On parlera bientôt d’un "Waters look" avant que l’industrie cinématographique hollywoodienne reconnaisse enfin au trublion de Baltimore un talent indéniable, en finissant par produire des films comme Serial Mother et Pecker, destinés à un large public.

Waters travaille dans une sorte de "famille", famille que l’on appelle les "Dreamlanders" du nom de la société de production de John Waters Dreamland Productions. Cette famille est constituée d’acteurs et de techniciens qui lui sont fidèles depuis des années.

Haut de page

Un réalisateur qui aime les acteurs hors-normes

Mink Stole est présente au générique de la majorité des films de Waters, dès 1972 avec Pink Flamingos jusqu’à Dirty Shame en 2004. Actrice de films souvent décalés, en dehors du "mainstream" ou engagés. Sous son apparence actuelle de dame d’un certain âge bien comme il faut, Mink Stole est l’une des actrices les plus "trash" de sa génération. A noter sa prestation dans Female trouble dans le rôle de Taffy Davenport en 1974 ou encore sa performance dans un second rôle vociférant dans Serial Mother face à Kathleen Turner.

Mink Stole dans le Rôle de Taffy Davenport dans le film Female Trouble, 1974.
Mink Stole à gauche, Kathleen Turner à droite, lors d’une conversation téléphonique mémorable dans le film Serial Mother, 1994

Divine (Octobre 19, 1945 – Mars 7, 1988) était un chanteur et un acteur américain, plus connu par son personnage de drag queen Divine. Il fût à l’affiche de nombreux films de Waters comme Mondo Trasho, Female Trouble, Pink Flamingo, Polyester, et Hairspray. Il faisait partie des "dreamlanders", acteurs, techniciens qui travaillaient de façon récurrente avec John Waters.

Le documentaire Divine Trash de Steve Yeager, sorti en 1998, lui rend hommage et revient sur sa collaboration avec John Waters.

John Waters et Harris Glenn Milstead/"Divine"

Ricki Lake est une actrice et une présentatrice de télévision américaine, née en 1968.

Jeune femme au physique généreux, elle est souvent dans les films de Waters, le prototype de l’adolescente obèse issue d’un milieu modeste, souvent dejanté, tout droit sorti de l’imagination de Waters. L’un des rôles principaux dans Hairspray, Cry Baby avec Johnny Depp et Serial Mother avec Kathleen Turner.

Rcki Lake, Johnny Depp & Tracy Lord / Cry Baby 1990

Patricia Hearst, née en 1954 est la petite fille du magnat de la presse William Randolph Hearst (1863-1951). Héritière de la fortune Hearst, elle est enlevée en 1974 par un groupe terroriste d’extrême gauche américain, l’Armée de libération symbionaise .

Victime du syndrome de Stockholm selon certains, même s’il subsiste quelques doutes, Patricia Hearst commença à participer aux actions armées du groupe terroriste.

Patricia Hearst sera condamnée pour ces faits à sept ans de prison, mais sa peine fut réduite à deux ans par le Président Jimmy Carter.

Elle participera à cinq longs-métrages de John Waters : Cry-Baby, Serial Mother, Pecker, Cecil B. DeMented et A Dirty Shame.

Patricia Hearst, photos d’arrestation en 1975
Patricia Hearst dans le film Serial Mom

Haut de page

Les films de John Waters à la Médiathèque de Bagnolet

Pink flamingos réalisé par John Waters, avec Divine, David Lochary, Mink Stole. Fine line feutures, 1972. Metropolitan filmexport, DVD 2006.

Elle vit dans une roulotte aux États-Unis. Objet de nombreuses convoitises, elle use de tous les moyens pour défendre sa gloire.

Elle revendique en effet le titre de l’être le plus immonde de la Terre... (interdit aux moins de 16 ans).

"Reconnu comme une allégorie de la décadence mais dont les scènes assez hallucinantes divisent aussi bien la critique que les spectateurs, où Divine lutte pour être la personne la plus immonde qui soit. Ce film est un monument du cinéma underground, il fut diffusé aux séances de minuit aux États-Unis. Seuls quelques films underground ont marqué les esprits dans les années 1970 dont Pink Flamingos (1972), The Rocky Horror Picture Show (1975) de Jim Sharman et l’œuvre d’Andy Warhol Chelsea Girl (1966)." ©Wikipédia

Polyester réalisé par John Waters. Divine, Tab Hunter, Edith Massey, David Samson. Metropolitan filmexport, New Line home entertainment, 1981. Seven sept, DVD 2006.

Les aventures odorantes d’une famille peu reluisante. Maman, Divine, est alcoolique, papa s’occupe d’un drive-in porno, le fils est un "écraseur d’orteils" qui "sniffe" de la colle et la fille est nymphomane.

La rencontre de Divine avec un play-boy sur le retour va bousculer l’équilibre précaire mais réel de cette charmante famille.

Waters se fera connaître au niveau international grâce à ce film. Pour l’anecdote Polyester sera le premier film en odorama : un sticker avec des pastilles odorantes à gratter tout au long du film était remis à l’entrée de la salle.

Hairspray réalisé par John Waters. Divine, Deborah Harry, Ruth Brown, Sonny Bono. New Line Productions inc., 1988. Metropolitan filmexport, DVD 2006.

Pour connaître les dernières danses à la mode et être dans le coup, tous les jeunes gens se précipitent après l’école pour regarder le "Corny Collins Show" à la télé. Tracy, qui a la coiffure la plus volumineuse du quartier mais se trouve un peu grosse, époustoufle tout le monde par sa façon de danser le madison. Elle est finalement sélectionnée par le jury du show. Même ses parents sont fiers parce qu’ils font ainsi partie du "show-biz". Mais des rivalités et des jalousies surgissent !

Le film permet entre autre d’apercevoir Sonny Bono du groupe Sonny & Cher, ainsi que Deborah Harry, chanteuse du groupe Blondie.

Hairspray est devenu une comédie musciale à Broadway pendant des années, avant de faire l’objet d’un remake en 2007 avec John Travolta.

Pecker de John Waters, avec Edward Furlong, Christina Ricci, Mary Kay Place, Martha Plimpton, Lili Taylor. Fine line features, 1998. Metropolitan filmexport, Seven 7, DVD 2000.

Modeste employé de fast-food dans un quartier populaire de Baltimore, Pecker consacre ses loisirs à la photographie. Malgré un appareil démodé et des cadrages approximatifs, il obtient d’intéressants résultats. Ses sujets, il les trouve dans son entourage...

Le film permet de retrouver notamment Edward Furlong (Terminator 2, American History X) ainsi que Christina Ricci (Ice Storm, La Famille Addams, Sleepy Hollow)

Haut de page

Si vous aimez les univers décalés de John Waters, tentez de découvrir au cinéma, en dvd, les films suivants (indisponibles à la médiathèque de Bagnolet)

Serial Mother Réalisé par John Waters Avec Kathleen Turner, Sam Waterston, Ricki Lake.

Interdit aux moins de 12 ans Long-métrage américain. Genre : Comédie, Thriller Durée : 1h35 min Année de production : 1994

Beverly est une femme parfaite, une mère accomplie, une excellente cuisinière, un membre actif de l’association des parents d’élèves. Bref, c’est une supermaman.

En fait, Beverly n’est pas tout à fait le personnage qu’on imagine. Elle est bien plus que ça. Elle est bien pire que ça.

Cry Baby Réalisé par John Waters Avec Johnny Depp, Amy Locane, Susan Tyrrell.

Long-métrage américain. Genre : Comédie dramatique, Comédie musicale Durée : 1h25 min Année de production : 1990 Distributeur : United International Pictures (UIP)

Synopsis : Un mauvais garçon, Wade alias Cry-Baby, moins féroce qu’il ne cherche à le paraître, tombe éperdument amoureux d’une jeune fille on ne peut plus respectable.

Méchamment repoussé par l’establishment, pourchassé par la police, humilié, lui qui semait le mal ne tarde pas à découvrir les tragiques extremités auxquelles la passion peut conduire.

Cecil B. Demented Réalisé par John Waters Avec Melanie Griffith, Stephen Dorff, Alicia Witt. Long-métrage américain. Genre : Comédie Durée : 1h27 min Année de production : 2000 Distributeur : Bac Films

Synopsis : Le cinéaste Cecil B. DeMented est un puriste, qui refuse les règles commerciales et morales imposées par Hollywood. Méchante, hypocrite et capricieuse, Honey Whitlock est une star dans toute sa splendeur.

Ils n’auraient jamais du logiquement travailler ensemble. Pourtant, en enlevant la seconde, le premier compte bien parvenir a en faire la vedette de son nouveau film.

Haut de page

John Waters et son univers sur Internet

Un guide complet sur l’univers de John Waters

La filmographie complète de John Waters sur L’IMDB

La page consacrée à Divine sur L’IMDB

Le site officiel de Mink Stole

Haut de page

Et si vous exploriez les autres opus du Cinéma Décalé ? C’est par ici !

(JB)


otras imagenes

PNG - 249.8 ko
525 x 249 píxels