Médiathèque de Bagnolet
http://mediatheque.ville-bagnolet.fr/La-realisatrice-Francoise-Romand.html
La réalisatrice Françoise Romand prépare un happening le 22 juin à 18h30 autour du Cin’Hoche
mercredi, 2 mai 2018
/ Documentaire /

Responsable des articles publiés dans la rubrique documentaires.

"Françoise Romand vous propose une aventure éphémère d’un soir."

Les spectateurs se regroupent au Cin’hoche, 6 rue Hoche, redevenu permanent pour l’occasion, projetant en boucle un de mes films.

 

En même temps, par petits groupes de cinq personnes accompagnés de guides-anges, les spectateurs sont invités à se rendre chez divers hôtes habitant le quartier.
Les spectateurs entrent discrètement et s’installent devant l’écran de chaque appartement pour visionner 20’ d’un de mes films.
Chaque film sera choisi en fonction des goûts et de l’atmosphère des hôtes.
Les hôtes vaquent à leurs occupations d’un vendredi soir, ignorant les spectateurs, leur donnant ainsi l’impression d’assister à une scène domestique incognito.

 

Inscription par mail à alibifilms@gmail.com

 


Fictions ou documentaires, ses films révèlent des histoires particulières, uniques et inattendues, dévoilant des tranches de vie dans des décors singuliers.

 

« Sortie de l’IDHEC en 1977, Françoise Romand réalise un court-métrage "Rencontres…" puis elle travaille comme assistante de réalisation et assistante monteuse jusqu’en 1985. Elle sera formée à cette école du documentaire qui flirte avec humour et facétie avec la fiction.

 

En 1985, son premier film "Mix-Up ou Méli Mélo" (documentaire-fiction) découvert au Moma à New York et acclamé par la critique américaine, entamera une carrière en anglais.

En 1986, elle confirme son style à la frontière du documentaire et de la fiction avec "Appelez-moi Madame", prix Golden Gate Award.

En 1987, elle est lauréate Villa Médicis hors les murs aux USA.

En 1995, le Film Center Art Institute (Musée de Chicago) organise une Rétrospective de ses premiers films. En 1999 et 2000, elle enseigne le cinéma à l’Université de Harvard, USA.

À partir de 2000, en liaison avec son travail cinématographique, elle s’intéresse aux ramifications sur Internet et organise des happenings sur la scène underground parisienne avec ses "Ciné-Romand". Elle explose les frontières entre cinéma, spectacle vivant et internet pour un happening sur la scène underground parisienne. ».

« Mix-Up ou Méli-Mélo », 1985, tourné en Angleterre, met en scène une histoire vécue et racontée par les protagonistes, 30 ans plus tard. L’échange de bébés a eu lieu à la maternité quand une mère plus aguerrie a tout de suite décelé l’erreur mais personne ne l’a crue.

« Appelez-moi Madame » rencontre la vie de Jean-Pierre, résistant, communiste, poète, marié à Huguette qui l’aidera à devenir Ovida Delect et à l’assumer dans un petit village normand en 1986.

 « Les miettes du purgatoire », 1992, série « Strip-Tease »
Deux jumeaux de 55 ans vivent encore et toujours avec leurs parents de 90 ans, vieille famille catholique.

« Baiser d’encre » 2015 joué avec la complicité des artistes Ella & Pitr.

« Jiraïr » 2018 le récit de l’oncle arménien de la réalisatrice qui raconte le génocide.

 

Vous pouvez retrouver tous les films de Françoise Romand à la Médiathèque en suivant ce lien >>> Catalogue des films de Françoise Romand


otras imagenes

JPEG - 8.6 ko
250 x 159 píxels

JPEG - 25.7 ko
485 x 180 píxels

JPEG - 13.3 ko
250 x 191 píxels