Médiathèque de Bagnolet
http://mediatheque.ville-bagnolet.fr/Web-Hasard-thematique-Mars-2009.html
Web’Hasard thématique Mars 2009 : Le réseautage social / Facebook, MySpace etc.
samedi, 28 février 2009
/ Jérôme

Le réseautage social (distinct du concept de réseau social en sociologie) se rapporte à une catégorie des applications d’Internet pour aider à relier des amis, des associés, ou d’autres individus employant ensemble une variété d’outils.

Une définition

Ces applications, connues sous le nom de "service de réseautage social en ligne" (en anglais social networking) deviennent de plus en plus populaires. Elles peuvent aussi se rapporter au champ de la gestion des carrières professionnelles (coaching professionnel).

Les réseaux de ce genre peuvent aussi permettre une meilleure distribution artistique, en favorisant la formation de contacts, mais d’abord en permettant à des artistes d’assurer une visibilité à leur travail (musique, vidéo, photographie).

Types de réseaux

Ils existent trois types de réseaux, les réseaux ouverts et les réseaux de type fermés. Les réseaux ouverts permettent de s’inscrire librement, les autres ne fonctionnent que sur invitations. ainsi que les sites de réseautages professionnels. Les réseaux les plus accessibles sont bien surs les réseaux ouverts comme Myspace et Facebook pour les plus connus.

Un peu d’histoire...

Le premier site Web de réseautage social fut Classmates.com, qui débuta ses activités en 1995. Company of Friends, le réseau en ligne de Fast Company, la revue commerciale en vogue de la nouvelle économie, lancé peu de temps après, en 1997 en introduisant le réseautage d’affaires sur Internet.

D’autres sites ont emboîté le pas, incluant Sixdegrees.com, qui débuta en 1997, Epinions qui introduisit le cercle de confiance en 1999, suivi par les équivalents européens Ciao, Dooyoo et ToLuna. Ce n’est pas avant 2001 que des sites web, utilisant les cercles d’amis de réseaux sociaux en ligne ont commencé à apparaître.

Cette forme de réseautage social, couramment employé au sein des communautés en ligne, est devenu particulièrement populaire en 2002 et ont fleuri avec l’avènement du site web appelé Friendster. Il existe plus de 200 sites de réseautage social. La popularité de ces sites a rapidement grossi, et en 2006, MySpace a obtenu un plus haut taux de pages visitées que Google.

Les réseaux sociaux les plus connus

(liste non exhaustive)

Facebook.com est un site Web de réseautage social destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues, en priorité dans les pays anglo-saxons.

Facebook propose à ses utilisateurs des fonctionnalités optionnelles appelées « applications », représentées par de petites boîtes superposées sur plusieurs colonnes qui apparaissent à l’affichage de la page de profil de l’utilisateur. Ces applications modifient la page de l’utilisateur et lui permettent de présenter ou échanger des informations aux personnes qui visiteraient sa page. L’utilisateur trouvera par exemple :

une liste de ses amis
une liste des amis qu’il a en commun avec d’autres amis
une liste des réseaux auxquels l’utilisateur et ses amis appartiennent
une liste des groupes auxquels l’utilisateur appartient
une boîte pour accéder aux photos associées au compte de l’utilisateur
un « mini-feed » résumant les derniers événements concernant l’utilisateur ou ses amis, sur Facebook
un « mur » (wall, en anglais) permettant aux amis de l’utilisateur de laisser de petits messages auxquels l’utilisateur peut répondre.

Par ailleurs une fonction « chat », disponible depuis avril 2008, En décembre 2008, il rassemblait plus de 140 millions de membres à travers la planète.

En février 2008, Facebook a été traduit en espagnol et en allemand. La version française a été mise en ligne le lundi 10 mars 2008.


Myspace.com est une communauté en ligne qui permet de rencontrer les amis de vos amis.

Permet également de créer une communauté privée sur MySpace et de partager des photos, des blogs et des centres d’intérêt avec votre réseau sans cesse plus grand d’amis communs.

MySpace est ouvert à tous : Aux amis qui veulent parler en ligne, aux célibataires qui veulent rencontrer d’autres célibataires, aux ’entremetteurs’ qui veulent mettre certains de leurs amis en relation avec d’autres, mais aussi aux familles qui veulent rester en contact , aux collègues de travail intéressés par le entretenir un réseau prefessionnel, aux copains d’école, Pour ceux qui recherchent des amis perdus de vue !

Fondé par Tom Anderson et Chris DeWolfe en août 2003. Depuis la mi-août 2006, existe une version française du site dont la version officielle est sortie le 17 janvier 2007.

En date du 12 avril 2008, MySpace comptait plus de 230 182 000 utilisateurs.

Myspace est très souvent utilisé par des groupes musicaux pour faire connaître leur musique.


twitter.com/ né en 2006, est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur de signaler à son réseau "ce qu’il est en train de faire". Il est possible d’envoyer et de recevoir ces updates (mises à jour) par l’Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique.

On appelle ces updates des tweets (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Des logiciels tels que MadTwitter1(Windows), Twitterific2 (Mac OS X) ou Tweetr3 (multiplate-forme car basé sur Adobe Integrated Runtime4) et Pwytter5 (multi-plateforme écrit en Python) permettent de suivre la conversation et d’y participer sans avoir à se connecter au site Web de Twitter.

Sa popularité est croissance bien que son interface soit encore uniquement disponible en deux langues : anglais et japonais

Le service est gratuit.


Du côté des sites français

copainsdavant.linternaute.com/ est un site web français de réseautage social appartenant au Benchmark Group. Créé en 2001, il permet aux participants de retrouver d’anciens camarades qui ont partagé leur scolarité (à l’école primaire, au collège, au lycée et dans les cursus universitaires), ainsi que leurs leurs activités associatives et professionnelles (entreprises).

L’inscription nécessite de remplir un formulaire mentionnant identité et établissements fréquentés. Le site dispose d’une messagerie électronique interne et permet de partager des photos. L’inscription au site permet d’accéder aux détails des profils des membres. Totalement gratuite les trois premières années, la messagerie du site est devenue payante en 2004 pour finalement redevenir gratuite en octobre 2007. Quelques options avancées demeurent payantes, comme l’extension de l’espace de stockage à 1Go pour les photos et 2Go pour les vidéos, ainsi que la possibilité de publier des avis de recherche illimités et d’adresser des messages à plusieurs membres à la fois.

Au début de l’année 2008, le site introduisit de nouvelles fonctionnalités gratuites dépassant largement son cadre initial, puisqu’il permet maintenant à tout membre d’afficher ses goûts culturels (musique, cinéma, lectures...) et de voir combien et quels autres membres les partagent. Ces nouveautés, inspirées du fonctionnement de Facebook et de Myspace, inscrivent Copainsdavant dans le champ des sites de rencontres. En 2008, dix millions de personnes sont inscrits sur le site ; ce qui en fait le 1er site de réseau social français.


Trombi.com/ Trombi.com est un service de réseautage social créé en 2000 par André Pitié.

Ce site internet aide ses inscrits à trouver et rester en contact avec leurs amis de l’école maternelle, primaire, du collège, du lycée et de l’enseignement supérieur en France. Plus de 5 200 0001 personnes sont inscrites sur Trombi.com en France.

En juillet 2006, Classmates.com a acquis Trombi.com.


Un exemple de réseau sur invitation

parano.be/ est un site communautaire expérimental francophone de mise en réseau social utilisant un mécanisme hypermodéré panoptique. Le système offre gratuitement à ses utilisateurs des forums thématiques, une messagerie, une galerie photographique et un mécanisme administratif d’auto-modération se voulant complexe.

Le réseau est administré par ses propres membres et n’offre aucune publicité, aucun moteur de recherche par sexe ou critères et le système d’administration sociale est calqué sur celui du jeu Paranoïa (West End Games - 1984)

D’après le créateur du site, les sites et réseaux communautaires souffrent de beaucoup de défaut :

"utilisation de bannières publicitaires intempestives, services payants, prédateurs sexuels, spam, lettres chaînées, kikoulolisme, langage SMS, fausses fiches, piratages de compte, flamewars et une multitude de groupes thématiques redondants sans aucune participation.

C’est sur la base de la résolution de ces problèmes que le choix d’un univers carcéral fermé basé sur la peur, la hiérarchie et la répression a été choisi comme modèle de développement Web. Ainsi, en théorie, si le temps pour arriver à des privilèges standard est extrêmement long, alors il devient très difficile de créer de nouveaux comptes pour y pratiquer un comportement nuisible. "

les membres se découpent en différentes strates de citoyens : Les citoyens infra rouges, les plus nombreux (35241 en 2006), ont peu de droits, alors que les citoyens violets, les moins nombreux (11 en 2006), possèdent toutes les clés d’administration de la communauté.

Si cette tentative d’explication n’était pas très claire à votre goût, Voici un article d’un membre de Parano.be sur son réseau communataire :

http://www.ptitexena.com/2005/12/18/paranobe/

parano.be/ La page d’accueil de Parano, attention pour y rentrer il faut être invité :-)


Les réseaux sociaux professionnels

linkedin.com/ est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. Il se définit comme un réseau de connaissances qui facilite le dialogue entre professionnels. Pour ses membres, c’est aussi un outil de gestion de réputation en ligne.

En octobre 2008, le site compte plus de 35 millions de membres issus de 170 secteurs d’activités dans plus de 120 pays.

a - LinkedIn fonctionne sur le principe de la connection (pour entrer en contact avec un professionnel, il faut le connaître auparavant ou qu’une de nos connexions intervienne) et du réseautage (mise en relation professionnelle). Ainsi, il existe 3 degrés de connexions :

* le premier degré, ou nos contacts directs

* le deuxième degré, ou les contacts de nos contacts

* le troisième degré, ou les contacts de nos contacts de 2è degré.

b - LinkedIn peut être utilisé pour tout ce qui concerne la vie professionnelle : trouver un jobs, des employeurs, des prestatairers, développer le business, etc.

c - L’utilisation du réseau LinkedIn d’un grand nombre de membres est assez réduite. Pourtant, les données de LinkedIn montrent que le temps d’utilisation augmente avec le temps de souscription. En d’autres termes, plus on utilise LinkedIn et plus on va l’utiliser.


(Ressources textes et images : Wikipédia, Facebook, Myspace, Copainsdavant, Trombi, Parano, LinkedIn)