Raconter les faits réels mais de manière romancée, c'est ce qu'on appelle la narrative non-fiction ou roman de réel. Et quand un auteur s'attaque à l'histoire d'un meurtre, alors on parlera de True Crime. Une façon de raconter différemment les faits divers les plus sombres. Avec De sang froid, Truman Capote montrait déjà la voie en 1966.

Raconter la société, c’est un développement naturel du roman noir. Avec la narrative non-fiction, le lecteur est pris au collet parce que l’histoire fait appel à des émotions humaines. Cela permet de renouveler le genre. C'est Camille Racine, responsable de la collection "La Bête noire" chez Robert Laffont, qui le dit pour cet article paru dans la newsletter spéciale polar du journal Libération.

Si vous aussi avez envie de replonger dans certains grands faits divers, d'ici ou d'ailleurs, alors cette sombre sélection est pour vous !

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.