le 21 mars 2009

De la critique littéraire

Le web peut-il sauver la critique littéraire ?

Contrairement à ce que l’on entendait ici et là il y a seulement une dizaine d’années, Internet a amplifié les pratiques d’écriture. Bloguer est devenu un terme de la langue française. Parmi les pratiques d’écriture les plus prisées celle qui consiste à donner son avis sur les livres. Peut—on parler pour autant de critique littéraire ?

A l’heure où les suppléments littéraires les plus prestigieux migrent vers l’Internet, le débat fait rage dans les lieux traditionnels de fabrication de diffusion de l’écrit, les éditeurs, les libraires ; voir au Salon du livre de Paris

en ce mois de mars 2009.

Le numérique bouscule les hiérarchies, les enjeux économiques de l’édition de la distribution pointent dès que l’on aborde le sujet, mais au juste qu’est-ce que la critique littéraire ? Le Matricule des Anges fête son centième numéro en posant la question aux écrivains. Où l’on peut constater à la lecture des interviews réalisées par Thierry Guichard que la vraie critique littéraire a toute sa place sur le Web à condition de remplir sa mission essentielle, faireémerger les formes contemporaines de la création littéraire, saisir le bougé parfois infime d’une écriture qui entre dans la modernité.

sites à visiter : libr-critique

remue.net

Le Matricule des anges est disponible dans l’espace "Périodiques" de la médiathèque