le 13 septembre

Webdoc #8 : "Mystère de Grimouville" et "Défense d’afficher"

Deux webdocumentaires sur le street art

A Bagnolet et aux alentours, nous pouvons profiter de nombreuses oeuvres de street-artistes. Dernièrement, le Chateau de l’Etang a accueilli une exposition de CyKlop.

Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir deux web-documentaires sur le street-art, bien loin de notre univers urbain.


Le Mystère de Grimouville / Charles-Henry Groult et Romain Jeanticou

 

Au cœur de la campagne normande, le petit village de Grimouville, 140 habitants, est hanté par un mystère depuis près de quatre ans. Dans la nuit du vendredi au samedi, un anonyme colle sur le mur du cimetière un numéro qui augmente chaque semaine, sans que personne ne sache qui se cache derrière ces étranges affiches.

Performance artistique ? Acte politique ? Signe de deuil ? Chaque habitant y va de son interprétation. Le chiffre intrigue. Il fait peur. les médias locaux se sont déplacés sur les lieux. Quant à la gendarmerie, elle aurait mené sa propre enquête. En vain.

 

Traversez le village et discutez avec huit habitants pour tenter de percer le mystère du serial-colleur.

 


 

 

 

Défense d’afficher / Un webdocumentaire écrit par Sidonie Garnier, François Le Gall et Jeanne Thibord, mis en forme par Greg Mignolini et Adrian Gandour

 

« Défense d’afficher » se dit dans toutes les langues. Pourtant, dans tous les pays, graffeurs et street artistes passent outre cette interdiction. De Bogota à Singapour, en passant par Athènes et Nairobi, ce webdoc nous propose des portraits d’artistes dans 8 mégapoles. En mettant l’accent sur des problématiques spécifiques à chacune des villes concernées, il nous fait découvrir ce que le street art peut raconter des villes et de nos sociétés d’aujourd’hui.

 

Défense d’afficher est le Lauréat du 4e prix France 24 – RFI du webdocumentaire en 2012

 

 

 

Vous pouvez retrouver des documents sur le sujet en consultant notre catalogue.