le 11 avril

Webdoc #4 : Syrie, journaux intimes de la révolution

Nous vous proposons ce mois-ci de découvrir un web documentaire créé en 2014 : il présente le récit de 6 jeunes révolutionnaires syriens de novembre 2012 à juillet 2015. Ces hommes et ces femmes nous plongent dans leur quotidien à Damas, dans le nord, à Alep, ou à Palmyre, en exil au Liban…

 

Ce web documentaire a été imaginé et réalisé par Caroline Donati, journaliste indépendante, spécialiste du Moyen-Orient, collaboratrice à Mediapart et Carine Lefebvre-Quennell, réalisatrice, auteur de nombreux documentaires depuis 1999 :

« La profusion d’images violentes et réductrices que diffusent les médias alimente la plus grande des confusions sur ce mouvement de révolte. On en vient à oublier l’essentiel : que des Syriens se battent pour se libérer d’un régime barbare qui les aliène depuis des décennies. 

Nous voulons savoir et montrer comment ces jeunes, que rien ne prédestinait à la clandestinité et à la lutte armée, vivent leur engagement.

Nous avons alors imaginé un web documentaire dans lequel des jeunes Syriens prennent le temps de raconter leur histoire et de témoigner de la réalité de leur combat révolutionnaire.

Chaque semaine, ils nous envoient leurs images. Ces journaux intimes, qui se forment au fur et à mesure, disent l’exaltation des débuts, les premières victoires, la contre-attaque du régime, la guerre totale, la mort, la lâcheté de la communauté internationale...

Mais il n’est pas seulement question de guerre : à travers le récit de leur quotidien dans la révolution, de leurs missions d’activistes, ils nous confient leurs espoirs, leurs désillusions, leurs angoisses, leur détermination ».

 

 



Ce web-documentaire a obtenu de nombreux prix (Prix du Jury des Médiathèques, Prix des lecteurs de Courrier International…)

Il permet de porter un autre regard sur un sujet fort de l’actualité et de l’inscrire dans une perspective historique.

« Syrie, journaux intimes de la révolution » a aussi donné lieu à un documentaire, co-produit par Arte et DKB Productions, en 2014.