le 9 avril 2012

Un peu de vie dans la mienne, un roman d’Emmanuelle Lambert

Dans la grande vague de romans parus à la rentrée, en voici un qui vaut qu’on s’y attarde. C’est un petit roman, intelligent, plein d’humour, nous entraînant à voir le monde par le regard de son héros, si attachant, car tellement désarmé face à la modernité, tellement désarmé face à l’amour…

Paul vit en clinique psychiatrique depuis 3 ans, où il est entré de lui-même, se retirant du monde. Le monde de Paul est constitué de rituels, de manies, mais aussi de musique, et de poésie, dont il est passionné. Vivant parmi les fous, peut-être… Mais son regard n’en est pas moins aigu sur les choses et les mots qui les désignent. Petit à petit, comme nous le lisons, le renversement se fait, entre sa réalité et la nôtre : qui est « normal », au juste ?

C’est une lettre du passé, d’une femme qui l’a aimé, qui va forcer Paul à sortir de la clinique. L’amour, ultime confrontation avec l’Autre. Cet amour, Paul aurait-il pu le vivre ?

Emmanuelle Lambert, vraie amoureuse des lettres, nous livre ce héros si touchant et si drôle, au regard acéré sur les autres et sur lui-même. L’écriture est fine, alerte et d’une grande intelligence. Un premier roman vraiment réussi ! Et disponible à la Médiathèque !

Emmanuelle Lambert est née en 1975. Elle travaille actuellement à l’IMEC (Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine). Elle a déjà publié chez le même éditeur, Les Impressions Nouvelles, un portrait d’Alain Robbe-Grillet.

MCJ


Un peu de vie dans la mienne / Emmanuelle Lambert

Les Impressions nouvelles, 2011 (collection Traverses)