le 19 février 2011

Un Mercredi avec Anne Bertier et Nathalie Parain

Spécialiste des abécédaires et numéraires aux typographies stylisées, Anne Bertier signe ici un album, hommage à Nathalie Parain. Une référence appuyée dont elle s’empare avec succès.

C’est mercredi. Moment de jeu pour nos deux amis : un grand et un petit. Un petit qui imite et éprouve ses limites, celles de ses capacités qui vont semer le trouble dans leur relation. Avec sagesse, le grand propose d’autres jeux où la complémentarité des deux personnages va permettre au plus petit de mieux se diversifier ! C’est donc en mettant le plus jeune au cœur de l’action que le plus grand va l’aider à développer de nouvelles compétences.

GIF - 8.8 ko

Tant dans la forme, car ces aplats et formes géométriques s’inspirent directement de « Ronds et carrés », que dans le fond, par sa référence au constructivisme adapté à l’enfant, l’œuvre d’Anne Bertier renvoie aux travaux de Nathalie Parain, devenus depuis des classiques de la littérature de jeunesse.

JPEG - 2 ko

L’artiste russe, que l’on connaît surtout pour ces illustrations des albums du Père Castor, a également, dès les années 30, placé son savoir-faire à disposition de l’enfant dans les livres-jeux où il peut s’emparer seul d’un outil pour construire ses apprentissages.

JPEG - 4 ko

Cette création spécialement conçue pour l’opération « Premières Pages », fruit d’un partenariat du Ministère de la Culture et de la Communication et de la Caisse Nationale des Allocations Familiales, est offerte à tous les nouveaux-nés ou adoptés en 2010 des trois départements pilotes : l’Ain, le Lot et la Seine-et-Marne. Les petits chanceux ! En attendant que l’opération prenne une ampleur nationale, laissons fleurir notre exemplaire dans l’esprit des enfants !

Tirons des fils vers d’autres lectures

-  Autour du constructivisme d’avant-garde :

JPEG - 3.9 ko

« Animaux à mimer » (dès 4 ans) est un livre d’activité qui mêle la poésie de Serge Tretiakov et l’art d’illustrer du célèbre affichiste russe Alexandre Rodchenko. Il met en scène animaux et personnages, qui à la manière d’un théâtre miniature de marionnettes, sont destinés à être réalisés puis incarnés par les enfants. Une invitation à la création et à l’innovation.

-  Autour d’un auteur classique de la littérature de jeunesse :

JPEG - 4.1 ko

« Max et les Maximonstres » a donné un coup de fouet sans précédent à la production littéraire jeunesse en France à l’aube des 70’s, on va redécouvrir pourquoi. La réédition inespérée du coffret « Mini-bibliothèque » ( dès 3 ans) nous plonge avec délice au cœur du monde fantaisiste de M. Sendak, à la hauteur de l’imaginaire enfantin !

-  Autour d’un titre à la construction audacieuse :

JPEG - 2 ko

Avec « Poussez pas » (dès 2 ans), Martine Perrin nous offre un titre dont l’apparente simplicité narrative est mise au service de la poésie des couleurs. Une course fantasque et lumineuse faite de nuances et de contrastes.