le 4 mai 2011

COUPS DE COEUR DES DISCOTHECAIRES - Printemps 2011

Une sélection de CD en rock, jazz, musique classique, chanson française et musiques du monde du département Musique !


ROCK

- Timber Timbre : Timber Timbre , Full time hobby, 2010 - 2 TIM 60

En écoutant l’album de Timber Timbre on est transporté au milieu du XXe siècle dans les grands espaces canadiens dont le groupe est originaire. Des mélodies folk, blues, americana aux arrangements psychédéliques sont accompagnées par un son acoustique, dépouillé et font de cet album une belle réussite. Le singer songwriter Taylor Kirk se place en digne héritier de Bon Iver et de Léonard Cohen.

- myspace
- deezer

- MLCD ( My Little Cheap Dictaphone) : The Tragic tale of a genius , At(home) 2010 - 2 MLC 20

Ce groupe vient de Belgique et nous offre un superbe album concept pop rock onirique qui fait un pont entre le cinéma, le théâtre, la littérature et la musique. " The Tragic tale of a genius " est l’aboutissement d’un travail collectif et créatif de deux années et quel résultat ! Des mélodies superbes aux arrangements symphoniques , un opéra rock moderne et envoûtant.

- myspace
- deezer

-  Pete Yorn : P Y , Because, 2010 - 2 YOR 20

Après un album avec l’actrice Scarlett Johansson , Pete Yorn revient avec un cinquième album plus rock. Les mélodies folk acoustiques et accrocheuses succèdent à des morceaux plus bruts au son garage et dépouillé. Il faut dire que le producteur de ce disque est Frank Black des Pixies et cela s’entend. Enregistré en moins d’une semaine il traduit le côté impulsif et brut de cette collaboration réussie.

- site officiel



JAZZ

-  Black & white : recorded in the field by Art Rosenbaum , Dixiefrog, 2010 - 1 A BLA 10

Art Rosenbaum, digne successeur d’Alan Lomax, célèbre ethnomusicologue américain, a consacré 50 ans de sa vie à enregistrer des musiciens amateurs, noirs et blancs, dans le Sud profond des Etats Unis, musiciens anonymes qui ont jeté les bases de la musique populaire américaine. Ce travail encyclopédique nous démontre combien la musique a souvent permis de dépasser les barrières raciales.

- Raphaël Imbert Project : Live au Tracteur , Zig-Zag Territoires, 2011 - 1 IMB 90

" Au retour d’un mois d’explorations dans le Dixieland, cet autre lieu primordial du jazz américain, Raphaël Imbert s’est installé au "Tracteur", restaurant et lieu d’échanges rural en Haute Provence, afin d’enregistrer en quartet la création de sa nouvelle suite : USuite, témoignage de ce voyage dans le Sud américain. Il renouvelle ainsi son inspiration dans la tradition afro-américaine et son enracinement provençal... " France Musique

- site officiel


MUSIQUE CLASSIQUE

- Sarah Louvion : Oeuvres pour flûte d’André Jolivet, Pierre-Philippe Bauzin, Albert Roussel , Farao Classics, 2009 - 372 LOU

Pour son premier album, la jeune Sarah Louvion, premier prix du prestigieux concours de Kobe (Japon) et soliste de l’Opéra de Francfort, s’attaque à un répertoire ambitieux et difficile : celui de la musique française du XXème siècle pour flûte. A la simple écoute de ce disque, on ne peut s’imaginer qu’il s’agit d’un début discographique : elle possède une aisance naturelle et une virtuosité à toute épreuve. Du bien bel ouvrage !

- site officiel

- Mady Mesplé : Edition du 80ème anniversaire , EMI, 2011 - 399 MES

Trente ans avant Natalie Dessay, la Reine Mady fut, en son temps, une star internationale absolue, représentative du style français dans le registre soprano léger caractérisé par le chic et l’élégance. A l’occasion de son 80ème anniversaire, EMI publie un joli coffret, reprenant ses interprétations les plus marquantes dans les domaines de l’opéra, l’opérette, la mélodie , la musique contemporaine et la variété.


CHANSON FRANCAISE

- Flow : Larmes blanches , Wagram 2010 - 099 FLO

Ex reporter-photographe, Flow (de son vrai Florence Vaillant) a fait sa venue dans la chanson sur le tard. Sa voix rocailleuse et ses textes non consensuels où elle dénonce à travers la description de petits morceaux de vie les problèmes de notre société la rapprochent incontestablement du regretté Mano Solo. Avec ce deuxième album, tout en simplicité, justesse et hargne poétique, elle confirme sa place sur le devant d’une scène française réaliste et engagée.

- myspace


MUSIQUES DU MONDE

- Debademba : Debademba , Naïve, 2011 – 017 DEB 7

Composé du guitariste burkinabé Abdoulaye Traoré et du chanteur ivoirien Mohamed Diaby, le duo Debademba, alterne, dans ce premier album, les ballades acoustiques et les secousses électriques vitaminées sur fonds de musique mandingue imbibée de funk, de rock, de jazz, de blues, de salsa et de rythmes arabo-andalous. Ces entrelacs subtils entre les genres détonent et étonnent, ouvrant de nouveaux horizons à la world music. Une réussite !

- myspace

-  Afrocubism , World circuit, 2010 – 053 AFR 7

Réunissant autour du guitariste chanteur cubain Eliades Ochoa et de son Grupo Patria, quelques-unes des plus grandes pointures de la musique africaine (Toumani Diabaté, Bassekou Kouyaté, Djelimady Tounkara notamment), Afrocubism est un grand moment de plaisir musical. Tout s’ajuste naturellement entre rythmes sahéliens et son cubain, complaintes maliennes et chansons latino-américaines. Le feeling, la spontanéité et l’énergie positive des musiciens sont là, l’enregistrement effectué dans les conditions du live y étant sans doute pour beaucoup.

- myspace

- Oquestrada : Tasca beat , Jaro, 2010 – 071 OQU 7

Voilà un groupe qui apporte un bien agréable air de fraîcheur à la chanson portugaise ! Sur une base guitare acoustique-accordéon pleine d’énergie, la voix claire et éclatante de la chanteuse Miranda exalte un fado festif où se mêle fununà cap-verdien, semba angolaise et chanson française. Respirant tout à la fois la joie de vivre et la douce nostalgie, le swing cosmopolite de ce quintet est un véritable régal !

- site officiel

- Laura Lopez Castro et Don Philippe : Optativo , Sony, 2010 – 074 LAU 7

Avec Optativo, la chanteuse d’origine catalane Laura Lopez Castro et le guitariste franco-allemand Philippe Kayser, nous plongent dans des ambiances musicales sud-américaines des années 50. Mélangeant classique et jazz, leur folk latino, sobre et sombre, brillamment porté par la voix chaude et brumeuse de Laura est empreint d’une mélancolie pénétrante qui émeut. Un album sans fioritures et d’une grande sensibilité.

- site officiel