le 9 octobre 2015

Ralf König, un auteur « mal connu »

 

Samedi dernier, le 3 octobre 2015, deux bandes dessinées de Ralf König ("Conrad et Paul : intégrale" et "Super-paradise"), faisant parties de notre fonds, ont été volontairement dégradées. Nous ne connaissons pas la ou les raisons de ce vandalisme. Toutefois, et quelles qu’en soient les causes, ce type d’acte ne peut être toléré. C’est pourquoi nous vous présentons ici l’œuvre de Ralf König, qui est malheureusement parfois encore mal comprise.

 

 

 JPEG

 

 

Faisant parti des rares dessinateurs de BD allemands, Ralf König est surtout connu pour aborder l’homosexualité masculine contemporaine à travers l’ensemble de son œuvre. Né en 1960, il a grandi dans une Allemagne où l’homosexualité a pris du temps à être reconnue comme normale et à être acceptée. Il témoigne à travers ses planches de cette intolérance qui a été son quotidien. Cette incompréhension, ne se limitant pas à l’Allemagne, a concerné beaucoup de pays, ce qui peut expliquer le succès qu’a reçu l’œuvre de König à l’étranger (traduite en 11 langues et diffusée à travers 17 pays). S’il est vrai que ses bandes dessinées étaient, à ses débuts, commercialisées dans des librairies très spécialisées, elles ont réussi aujourd’hui à toucher un public beaucoup plus large. Cet engouement est le résultat de l’évolution synchrone de nos idées, notre tolérance, notre ouverture d’esprit. Aujourd’hui, l’homosexualité est reconnue comme une sexualité « normale » par une large partie de la population et dans beaucoup de pays. La notoriété de König est aussi due à son ouvrage : "Comme des Lapins", récompensé par le prix du meilleur scénario au festival d’Angoulême en 2005, et à son film "Les nouveaux mecs" sorti en Allemagne en 1994 puis dans le monde entier.

 

JPEG

 

L’œuvre de König est crue, ne reconnaît pas la censure ni les tabous et peut donc heurter par ses images et par ses propos. Mais l’œuvre de König est surtout humoristique, n’hésitant pas à jouer du comique de situation, à se moquer de lui-même et de ses pairs, des homosexuels comme des hétérosexuels. Il exprime ainsi son droit d’aimer comme il veut et d’être libre du choix de sa sexualité. Avoir une œuvre telle que celle de Ralf König ne peut qu’être un enrichissement pour notre fonds qui se veut représentatif des diversités de pensée et inscrit dans le respect et la tolérance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L’équipe de la médiathèque

0 | 30

0 | 30