le 13 octobre 2011

Que s’est-il passé le 17 octobre 1961 ? Conférence-débat & dédicace avec l’auteur Didier Daeninckx

Venez rencontrer Didier Daeninckx à la Médiathèque le mercredi 19 octobre 2011 !

Deux temps forts vont ponctuer cette rencontre autour du 17 octobre 1961 :

- A partir de 17H30, Didier Daeninckx dédicacera les deux bandes dessinées dont il est le scénariste Octobre noir (avec Mako) et Meurtres pour mémoire (avec Jeanne Puchol) parues en 2011. Ces bandes dessinées, ainsi que Mémoire noire (Gallimard, 2010), qui regroupe les enquêtes de l’inspecteur Cadin et Galadio (Gallimard, 2011) seront en vente grâce à la librairie Folies d’Encre.

- A 19H00 Didier Daeninckx participera à la rencontre-débat animée par Guillaume Chérel autour des événements du 17 octobre 1961.

Le 17 octobre 1961

"Paris, octobre 1961. A quelques mois des accords d’Evian et de l’indépendance de l’Algérie, Maurice Papon, préfet de police de Paris ordonne un couvre-feu qui s’applique aux seuls Français-musulmans. Autant dire, qu’il s’agit là d’une véritable chasse au faciès. La fédération de France du FLN n’entend pas rester les bras croisés. Pour protester contre cette décision raciste, elle décide d’une manifestation à laquelle devront participer tous les Algériens valides. Pacifiquement, des hommes mais aussi des femmes et des enfants vont se mettre en marche. Debout, au cœur de Paris, ils viennent dire NON. La répression sera impitoyable. Une date : 17 octobre 1961."

"Des dizaines à des centaines d’Algériens, selon les sources, sont morts lors de la confrontation avec les forces de l’ordre alors dirigées par le préfet de police Maurice Papon. Les manifestants internés dans des centres de détention pendant quatre jours y auraient subi des violences." (wikipédia)

Octobre noir / dessins Mako, scénario Daeninckx

C’est sur ses terribles événements que revient Didier Daeninckx dans sa bande dessinée Octobre noir, illustrée par Mako avec lequel Daeninckx avait déjà travaillé à de nombreuses occasions. Cette BD, préfacée par l’historien Benjamin Stora, et publiée aux éditions Ad Libris, retrace l’histoire des quelques jours qui précèdent la manifestation en suivant Vincent, un jeune chanteur du groupe de rock, Les Gold Star.

© Octobre noir / Mako, Daeninckx. Ed. Ad Libris

Dans le privé Vincent s’appelle Mohand. Le soir du 17 octobre, son groupe participe à un tremplin rock donnant accès au gagnant à la scène réputée de l’Olympia. Mohand, partagé entre son envie de participer au concert et sa volonté de soutenir son peuple en manifestant à l’appel du FLN, rejoint finalement son groupe au Golf Drouot. En sortant du concert il découvre un Paris en guerre. De retour chez lui, il apprend que sa sœur Khelloudja a disparu. Commence alors une quête qui révèlera la violence de la répression de la manifestation.

Meurtres pour mémoire / dessins Jeanne Puchol, scénario Daeninckx

Publié en 1984, Meurtres pour mémoire, qui dénonçait la répression par la police d’une manifestation algérienne, est devenu un classique de la littérature policière engagée, étudié dans les collèges. En 1991, ce roman paraissait illustré par Jeanne Puchol. Il est réédité en 2011 par les éditions Futuropolis.

© Meurtres pour mémoire / Jeanne Puchol, Daeninckx. Ed. Gallimard et Futuropolis

Au milieu des manifestations du 17 octobre 1961, Roger Thiraud, un jeune professeur d’histoire, croise l’un des cortèges sur les Grands Boulevards. Il est exécuté. Sa mort passe pour un des dommages collatéraux de la répression. Vingt ans plus tard, à Toulouse, l’inspecteur Cadin enquête sur un homicide. Il s’agit de celui du fils du prof d’histoire... Cadin devra se confronter à quarante années d’histoire non officielle de la France pour parvenir à élucider le mystère de ces deux assassinats.

En savoir plus...

Retrouvez une interview de Didier Daeninckx à la librairie la Galerne, pour la sortie "d’Octobre noir" aux éditions "Ad Libris".

AUTOUR DE CETTE RENCONTRE

La commémoration des événements du 17 octobre 1961 à Bagnolet prend plusieurs formes.

- Retrouvez notamment la pièce de théâtre La Pomme et le couteau, de Aziz Chouaki, d’après les écrits de Abdelmalek Sayad et Jean-Luc Einaudi. Cette pièce sera suivie d’un débat animé par Henri Pouillot (MRAP) et Olivier Le Cour Grandmaison (Universitaire).

Le mardi 18 octobre 2011 à 21H00 Salle des Malassis 36, rue Pierre et Marie Curie Métro Galliéni - Bus 76/122 (arrêt Pierre-Curie) Entrée libre. Infos : 01 49 93 60 81

Retour sur la rencontre

    Date de l'évènement:
  • Mercredi 19 octobre 2011 17:30
  • Mercredi 19 octobre 2011 19:00-20:30