le 25 avril

Pause-ciné #19. Conversations de salon, de Danielle Arbid

Mercredi 17 mai à 12h30

Cette sélection de films est une nouvelle invitation au voyage : au bout de la rue, mais aussi dans un salon libanais ou une cour sénégalaise, dans un pavillon ou une ancienne base militaire.

 

Un mercredi tous les 15 jours, venez découvrir les courts ou moyens-métrages projetés pendant la pause-déjeuner à la Médiathèque. Sandwichs bienvenus.

Avec l’Aide au film court en Seine-Saint-Denis de Cinémas 93 et la plateforme VOD "Les Yeux doc".

 

Réalisation : Danielle Arbid - production : Les films Pelléas - essai-documentaire - 28 min

Suivi d’un court-métrage primé

"Elles vont toujours par quatre, toujours dans le même décor, deux fauteuils, une table basse et un canapé. Les têtes changent suivant les jours, le cadre jamais. Nous sommes à Beyrouth, chez une riche famille chrétienne. Tous les jours, à seize heures, la maîtresse de maison (la mère de la réalisatrice) reçoit ses amies pour les confidences les plus débridées. Les trois conversations qui composent ce film ont cependant leur gimmick : une confession délicate à un curé mal luné, le topless des estivantes occidentales sur les plages, les lèvres refaites d’une des convives – Dieu, l’étranger et la belle. Ces drôles de dames ne font pas dans la dentelle : elles jugent, tranchent, exécutent. Les hommes sont loin et elles profitent de leur quart d’heure de liberté. Tout y passe : la foi, les principes, les mœurs, les cités à shopping, les mauvaises manières du boy malien et l’effronterie de la boniche sri lankaise, les liftings et les liposucions. Mais, cosmopolite, le Liban reste le plus beau pays du monde et il n’y a pas plus parfait que l’épouse libanaise. Les hommes ne connaissent pas leur bonheur. "Desperate Housewives", version libanaise. Ce féroce jeu de quilles a surtout le mérite de nous dévoiler le talent de comédiennes de ces femmes bien sous tous rapports, leur désir furieux d’être au centre de la scène. La caméra est un miroir, un miroir que ces femmes, comme chez Kierkegaard, ne voient jamais, mais qui, lui, sait..." (Yann Lardeau)

 

Entretien avec Danielle Arbid, réalisatrice de Conversations de salon II, par Sylvain Coisne


Conversations de salon de Danielle Arbid from CINEMAS93 on Vimeo.

    Date de l'évènement:
  • Mercredi 17 mai 12:30-13:30