le 31 mai 2014

"Olli et Ma" d’Eva Lindström

Les petits bonheurs

Un dimanche, Olli et Ma partent en balade, clé de voiture et atlas en poche, mais rapidement les repères s’évaporent et les coïncidences hasardeuses s’accumulent. Olli et Ma s’égarent.

 

L’auteure dépeint une relation adulte/enfant rare où les grands ont leur faiblesse, et les petits raison. Les dialogues fantaisistes de ces deux personnages simples et émouvants sont soutenus par des illustrations aux teintes pastels pourtant dépourvues de mièvrerie. L’esprit enfantin se dégage des pleines pages aux perspectives aléatoires.

 

Eva Lindström livre, une fois de plus, avec brio une histoire pour apprécier le moment présent avec insouciance dans ce mélange d’aquarelle, de gouache et de crayons qui la caractérise. La preuve que le bonheur peut aussi se trouver dans des bâtonnets de poissons frits et dans une balade qu’on n’a pas forcément envie de faire. Et ça nous donne un peu l’impression qu’en Suède, tous les chemins mènent au bonheur.

 

La talentueuse suédoise se consacre aussi aux films d’animation, bande annonce pour patienter :

 

 

Vous trouverez aussi ces deux précédents albums et le tout dernier :

 

- Dans les bois, paru chez Autrement Jeunesse en 2012

- J’aime pas l’eau, paru chez Cambourakis en 2013

- où sont nos bonnets ?, toujours chez Cambourakis en 2014

 

Pour poursuivre :

 

On se précipite au Petit Palais pour découvrir un tournant dans l’histoire graphique suédoise et rencontrer Carl Larsson ( l’enfant en rouge ci-dessous - Attention derniers jours ). Et puis, on n’hésite plus à fureter de temps en temps à l’Institut suédois qui travaille bien son sujet avec de nombreuses animations gratuites ! Alors, le dimanche, sans clé ni atlas, on part en balade ?

PS : et on n’oublie pas son bonnet !!!