le 29 octobre 2013

Mois du film documentaire Novembre 2013

Pour la 14e édition du Mois du Film Documentaire qui se tiendra comme chaque année au mois de Novembre, la Médiathèque vous propose un voyage entre Paris et New-York.

En prenant comme point de départ le livre très graphique « Paris vs New York, a tally of two cities. » qui se révèle au fil des pages un match visuel amical entre ces deux villes, c’est le regard d’un amoureux de Paris sur un New York rempli de détails, de clichés et de contradiction, nous avons choisi de présenter des films documentaires de réalisateurs renommés.

VOYAGES DE PARIS A NEW-YORK

Pour la 14e édition du Mois du Film Documentaire qui se tiendra comme chaque année au mois de Novembre, la Médiathèque vous propose un voyage entre Paris et New-York. En prenant comme point de départ le livre très graphique « Paris vs New York, a tally of two cities. » qui se révèle au fil des pages un match visuel amical entre ces deux villes, c’est le regard d’un amoureux de Paris sur un New York rempli de détails, de clichés et de contradiction, nous avons choisi de présenter des films documentaires de réalisateurs renommés.

Programme

Jeudi 14 novembre , 20h, à la Médiathèque : « Le Joli mai » un film de Chris Marker et Pierre Lhomme, dit par Yves Montand . (156 min, 1963) Le Joli Mai est tourné à Paris, en mai 1962, juste après les accords d’Évian. Chris Marker interroge des hommes et des femmes sur les problèmes politiques et sociaux, et sur leur vie quotidienne.

En présence de Stratis Vouyoucas, qui a réalisé des courts métrages et des documentaires. Il a également travaillé comme monteur et metteur en scène de théâtre. Il enseigne par ailleurs l’histoire et l’esthétique du documentaire à l’Esec et intervient régulièrement pour Collège et Lycéens au cinéma.

Samedi 16 novembre, à 15h, à la Médiathèque : « Récits d’Ellis Island » de Robert Bober et Georges Perec . (57 min + 60 min, 1978-1980) Entre 1882 et 1924, près de 16 millions d’émigrants européens sont passés par le centre d’accueil d’Ellis Island, îlot de quelques hectares dans le port de New-York. Le réalisateur Robert Bober et l’écrivain Georges Perec ont voulu rendre compte de ce qu’il reste aujourd’hui de ce lieu. Le documentaire est composé de deux parties intitulées : Traces et Mémoires .

En présence du réalisateur Robert Bober et de Stratis Vouyoucas.

Samedi 23 novembre, à 15h, à la Médiathèque : « En remontant la rue Vilin » de Robert Bober . (49 min, 1992) De 1969 à 1975, Georges Perec va chaque année dans la rue Vilin, à Ménilmontant et dans le cadre d’un livre en cours, provisoirement intitulé « Lieux », en entreprend la description. C’est la rue où il vécut les six premières années de son enfance. Cette rue, classée îlot insalubre a depuis disparu. Elle est aujourd’hui remplacée par un jardin. Robert Bober a retrouvé près de 600 photographies qui racontent la vie tranquille de cette rue et sa démolition lente et systématique. La rue Vilin se reconstitue alors devant nous comme dans un puzzle. Le film est tout à la fois la reconquête d’un espace de vie, une réflexion sur le regard et un hommage de Robert Bober à son ami Georges Perec. Textes de Georges Perec dits par Marcel Cuvelier.

En présence du réalisateur Robert Bober, de Stratis Vouyoucas, de Pierre Getzler. Pierre Getzler est peintre, il vit et travaille à Bagnolet. Ami de George Perec depuis 1957, il a fait de lui des photographies et des portraits, et pour lui des photographies de la rue Vilin. Il est le dédicataire d « Espèces d’espaces ».

Retrouvez tout le programme du Mois du Film documentaire 2013.

    Date de l'évènement:
  • Du 14 novembre 2013 20:00 au 23 novembre 2013 18:00