le 12 novembre 2015

Mois du film documentaire 2015 #3 Le réalisateur Dominique Marchais est invité pour deux projections

Territoire et paysage, quels choix pour demain ?

D’un demi-siècle d’épopée agricole en France qui parvient à résister aux bouleversements qui le frappent - économiques, scientifiques, sociaux - aux questionnements actuels sur l’alimentation et les rapports au territoire, de constatations géographiques aux enjeux politiques, les deux films de Dominique Marchais questionnent ce que les hommes ont encore et toujours en partage : l’eau, le territoire, le paysage. Et pose cette question essentielle : quels choix pour demain ?

 

- Samedi 21 Novembre, 17h, à la Médiathèque. Entrée libre

 

"Le Temps des grâces". Réalisation Dominique Marchais. Production Capricci, 2010. 2h03min

En présence du réalisateur Dominique Marchais. Modération du réalisateur et professeur de cinéma Stratis Vouyoucas.

 

 

Une enquête documentaire sur le monde agricole français aujourd’hui, à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, fonctionnaires, écrivains... Un monde qui parvient à résister aux bouleversements qui le frappent - économiques, scientifiques, sociaux - et qui, bon gré mal gré, continue d’entretenir les liens entre générations. Un monde au centre d interrogations majeures sur l avenir.

 

FF Locarno (Suisse) 2009 ; Etats généraux du documentaire de Lussas 2009 ; Viennale (Autriche) 2009 ; Entrevues 2009, Festival de Vendôme 2009 ; Cinemaplaneta (Mexique) 2010 ; BAFICI (Argentine) 2010 ; Cine Eco (Portugal) 2011 - Prix de la compétition internationale

 

 


 

- Jeudi 26 Novembre, à 20h, au Cin’Hoche, 3.50 euros.

 

"La ligne de partage des eaux". Réalisation Dominique Marchais. Zadig Productions, 2014. 1h48min

En présence du réalisateur Dominique Marchais. Modération du réalisateur et professeur de cinéma Stratis Vouyoucas.

En collaboration avec l’association Association Bagnoletaise du Cinéma.

 

 

La Ligne de partage des eaux s’inscrit dans le périmètre du bassin versant de la Loire, de la source de la Vienne sur le plateau de Millevaches jusqu’à l’estuaire.

Le bassin versant, et non pas le fleuve Loire ! C’est-à-dire le plan inclinée vers la mer, la totalité de l’espace irrigué, pas seulement le trait de la rivière. C’est-à-dire les zones d’activités et les zones humides, les fossés et les autoroutes, les salles de réunions et les chantiers. Car l’eau est partout, dans les sols, dans les nappes, dans l’air, circulant, s’infiltrant, s’évaporant et partout reliant les territoires entre eux, désignant leur interdépendance, nous faisant rêver à leur solidarité.

La ligne de partage des eaux n’est donc pas seulement cette ligne géographique qui sépare des bassins versants mais elle est aussi la ligne politique qui relie des individus et des groupes qui ont quelque chose en partage : de l’eau, un territoire, un paysage.

 


 

Retrouvez l’interview dans Médiapart :

"La ligne de partage des eaux", entretien avec le cinéaste Dominique Marchais par Quentin Mével et Stratis Vouyoucas.

    Date de l'évènement:
  • Samedi 21 novembre 2015 17:00-21:00
  • Jeudi 26 novembre 2015 20:00-22:00