le 1er octobre 2014

"Les Deux cailloux" de Françoise Diep

Un conte qui met des pattes aux cailloux*

Au cœur de la brousse, il y a deux cailloux « un gros et un pas gros du tout », deux cailloux râleurs qui se chamaillent sans arrêt et rêvent de voyager .

Le génie du marigot, las d’entendre leurs cris, leur colle à chacun deux jambes. Fous de joie, voilà nos deux cailloux partis. Mais bientôt ils ont faim. Ils tuent quelques perdrix, et bien sûr au moment du partage les disputes reprennent. Le petit se jette sur le gros qui saute plus loin et atterrit sur la queue d’un serpent python .

S’ensuit un enchaînement de catastrophes qui manquent de provoquer la noyade des deux enfants du chef du village. Les cailloux seront punis, perdront leurs jambes, redeviendront cailloux et cette fois ci des cailloux muets.

 

L’auteure Françoise Diep, conteuse ,nous livre un conte amusant et très vivant bien servi par les illustrations de Cécile Gambini.

 

* Ne pas avoir mis les pattes aux mouches : expression canadienne qui se traduit par Ne pas avoir inventé l’eau tiède.