le 28 janvier

« La grève au fond, il faudrait l’essayer, pour voir. »

Affiches de grève, présentation jusqu’au 16 février

En mots et en images, les affiches du collectif Formes des luttes sont l’expression d’artistes sur le thème de la grève. Ce collectif regroupe plus de 80 graphistes, artistes, illustrateurs/trices, souvent précaires, la plupart du temps indépendants. « Nous ne sommes pas en mesure de faire grève et de bloquer l’économie. Mais nous sommes déterminés à mener la lutte avec nos moyens, ceux de l’image, en apportant notre soutien graphique aux mobilisations en cours [...] Les affiches présentes sur ce site sont toutes téléchargeables et utilisables gratuitement… »

A cette occasion, les bibliothécaires vous proposent une sélection de documents autour de la grève, et plus largement autour de la notion de travail et de retraite.

Suivez ce lien pour trouver des documents pour le jeune public et celui-ci pour les autres.

 

Vous pouvez également lire :

les textes publiés par le gouvernement 

l’avis du Conseil d’Etat

 

et différentes analyses :

Un texte d’Aanïs Henneguelle, professeur d’économie à l’Université Rennes 2 : Retraites, 12 idées reçues à combattre

le site du collectif Nos retraites

Sur Acrimed (observatoire des médias), une analyse du traitement médiatique du mouvement social

 

Et savourer «  Eloge de la grève » de Léonard Vincent, écrivain et journaliste. Ce texte a été publié initialement en 2018.

« La grève pourrait être un beau moment de respiration, individuelle et collective.

Ils ont de la chance, les managers de la République. Les gens ordinaires n’ont pas encore ressenti l’intérêt de faire la grève et d’en savourer les fruits. Pourtant, il y aurait de quoi s’offrir de belles journées. Il y aurait de quoi s’offrir à soi-même une belle émotion, libératrice, gentiment subversive, brève et forte. Faire la grève, ce serait, disons-le comme ça, une grande, une belle petite joie, j’en suis sûr. Ne serait-ce que d’un petit point de vue personnel, au ras du quotidien...

 

Pour lire la suite, vous pouvez cliquer ICI