le 29 septembre 2011

La Maison Vogue : deux expos, une histoire

Deux expositions, à Villetaneuse et à la BNF, racontent l’aventure de la maison de disques Vogue depuis sa création, en 1947, jusqu’à son rachat par BMG, en 1992.

La maison de disques Vogue a été créée en 1947 par Léon Cabat, Charles Delaunay et Albert Ferreri. Installée à Villetaneuse, où elle y possédait des studios d’enregistrement, un studio de gravure et une usine de pressage, elle fut pendant longtemps un phare de l’édition musicale proposant un catalogue éclectique fort riche allant du jazz, sa spécialité d’origine, au rock en passant par la chanson française et la variété internationale sans oublier les collections ethnologiques du musée de l’Homme, les BO, le théâtre enregistré, le classique ou encore l’accordéon.

100 % française, elle revendiqua fièrement son indépendance éditoriale et sut découvrir de nombreux artistes, Sydney Bechett et Johnny Halliday en tête. Employant jusqu’à 500 personnes et pouvant fabriquer jusqu’à 100 000 disques par jour en cas de tube, elle réussit à s’implanter en Allemagne et en Autriche. L’arrivée du compact disc au début des années 80 marqua la fin de son aventure car elle n’eut pas les ressources financières nécessaires pour adapter son appareil de production à ce nouveau support.

En 1992, BMG rachèta Vogue, qui n’est plus aujourd’hui qu’un label de la puissante major.


Ne manquez pas les deux expositions qui retracent la grande épopée de la maison Vogue :

- "La maison Vogue, 1947-1987, une histoire du disque en France à Villetaneuse"

Du 9 septembre au 15 octobre 2011 à l’Hôtel de Ville de Villetaneuse 1 place de l’Hôtel de ville 93430 Villetaneuse. Entrée libre. Une exposition de l’association Zebrock, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France

Plus d’infos

- "Vogue, l’aventure d’une maison de disques"

Du 18 septembre au 13 novembre 2011 à la Bibliothèque nationale de France BNF François Mitterrand, Allée Jules Cain, Quai François Mauriac, Paris 13e. Entrée libre.

Autour de l’exposition :

- les samedis 1, 8 et 15 octobre : Les samedis des savoirs Chez les yé-yé (15h-16h), rencontres musicales avec Serge Hureau (directeur du Hall de la chanson) et Olivier Hussenet (chanteur) accompagnés d’un musicien, autour de trois chansons emblématiques de l’époque : Et moi, et moi, et moi de Jacques Dutronc (1er octobre) ; Tous les garçons et les filles de Françoise Hardy (8 octobre) ; Chez les yéyés de Serge Gainsbourg (15 octobre).

"Le phénomène « yé-yé », on le dit, est d’abord une invention marketing qui a pris pour cible l’adolescence des baby-boomers. Prenant pour modèle les balbutiements du rock américain, il se développe en France en une dizaine d’années, générant de pâles copies de succès made in USA. Trois artistes sortent du lot : Françoise Hardy, auteure-compositrice-interprète, ce qui est encore rare à l’époque, oppose sa gracieuse mélancolie aux superficiels sourires des autres « yéyé-girls ». Jacques Dutronc habille de ses musiques et de son personnage les insolences de Jacques Lanzman tournant en dérision la vague yéyé pour la maison Vogue. Serge Gainsbourg, l’aîné, ne ratant pas ce train, vient transcender de sa profondeur d’artiste exceptionnelle le phénomène, métamorphosant la chanson française." Serge Hureau

- samedi 15 octobre : Un après-midi en chansons avec entre autres Rodolphe Burger et Gilles Verlant(16h30-18h).

Plus d’infos


Une sélection d’artistes distribués par Vogue