le 2 avril 2015

Hommage à Gérard Dhôtel

Gérard Dhôtel, écrivain et journaliste pour la jeunesse, nous a quitté ce 27 mars

« Il [faut] du temps, des rencontres, des lectures pour mieux […] comprendre et [se] débarrasser des idées reçues qui polluent trop souvent la vision que l’on a du monde et de l’autre. » « Je suis un fervent défenseur de la pédagogie dès le plus jeune âge […] et un livre peut aider ».


Alors avec simplicité, curiosité humaniste et rigueur intellectuelle, Gérard Dhôtel a démêlé pour les jeunes lecteurs, leurs parents, leurs enseignants des questions complexes qui traversent notre société. Il a signé notamment "Les enfants dans la guerre" (Milan), "La peine de mort, ça existe encore" (Oxygène, De La Martinière Jeunesse), "Algérie, 1954-1962 : la sale guerre" (Actes Sud Junior) ou encore "Droits de l’Enfant, droits devants" (Actes Sud Junior). En 2013, son ouvrage "Israël-Palestine : une terre pour deux" (Actes Sud Junior) reçoit la Pépite du Livre documentaire au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. En 2014 paraît "Comment parler de l’islam aux enfants" (Le Baron perché), un ouvrage qui explique, décrypte, ouvre des pistes pour la réflexion et l’action concrète. « Pour envisager une solution, une issue, un espoir, il est plus que jamais nécessaire de comprendre ».


Gérard Dhôtel a par ailleurs été le rédacteur en chef du "Monde des Ados" jusqu’en 2010.


A ses yeux exigeants un journaliste devait être « passeur de savoir, révélateur de sens critique et médiateur ». Sa volonté d’être digne de cette mission nous touche et nous interpelle aussi, nous bibliothécaires, autres médiateurs du livre et de l’information.


Nous vous invitons à découvrir ses ouvrages dans nos collections :