le 21 octobre 2010

Echanges de lectures

Ce samedi 9 octobre, entre deux tasses de café, les participants au premier comité de lecteur de la saison 3 ont pris plaisir à partager leurs choix de lectures.

des projets des projets encore des projets

-  Le Slam, une forme poétique contemporaine, sera présenté par Aimé Nouma - voir le site planète slam le samedi 11 décembre à 10h00.

- Pour de prochains comités mais sans dates précises pour l’instant.

Hanoï a mille ans : littérature du Vietnam contemporain.

La Science-fiction dans tous ses états

- Dates des prochains comités :

samedi 13 novembre

samedi 11 décembre

à partir de 10h près de la salle des expositions.

Le choix des lecteurs :

Mademoiselle Sinh N’guyen Huy Tiep

Une fois encore, NHT nous offre un kaléidoscope de son immense talent ! Recourant à la métaphore historique comme à l’observation la plus aiguë de la société vietnamienne d’aujourd’hui, il décortique les mécanismes humains pour mieux en comprendre les tenants et aboutissants. Comme toujours, les nouvelles de ce recueil sont presque atemporelles : la pauvre petite Sinh, orpheline, sera enlevée par un véritable prince charmant ; le chef du village contaminé par les sauterelles retrouvera la buccine dont les accords emmènent au loin les cruels insectes, une célèbre poétesse du XVIIIe siècle consommera trois maris entre rire et larmes.

Nous étions des êtres vivants Nathalie Kuperman

Le groupe de presse pour la jeunesse Mercandier vient d’être vendu. Son nouvel acquéreur, Paul Cathéter, ambitieux, vulgaire, méprisant, compte imposer à l’entreprise sa mentalité et ses méthodes de travail. Restructuration, réduction de la masse salariale, abandon des locaux « historiques » de l’entreprise… Les salariés s’interrogent avec angoisse sur leur avenir. Certains doivent partir, d’autres montent en grade, comme Muriel Dupont-Delvich, qui devient Directrice générale. Ariane Stein, une des responsables éditoriales, refuse plus que les autres ces changements.

Le Prestige Christophe Priest

Dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle, où les numéros de magicien et le spiritisme attirent les foules, deux prestidigitateurs, Alfred Borden et Rupert Angier, se rendent célèbres grâce à l’audace de leurs tours. Cette notoriété ne les protège pas de la jalousie ; et bientôt les deux hommes se lancent dans une tragique compétition, chacun mettant au point un numéro de téléportation.