le 29 mars 2012

COUPS DE COEUR DES DISCOTHECAIRES printemps 2012

Une sélection de CD, DVD et livres en rock, jazz, musique classique, chanson française et musiques du monde du département Musique !

ROCK

- Ben Howard : Every Kingdom , Tôt ou tard, 2011 - 2 HOW 60

Issu de la mouvance néo-folk britannique, Ben Howard envoûte son auditoire avec son répertoire aux mélodies douces et harmonieuses. Influencé par John Martyn et sa poésie déchirée, Bon Iver ou Joni Mitchell, il possède une personnalité musicale bien ancrée dans les racines folk, pop, blues. Ce jeune prodige venu de la région du Devon insuffle de la fraîcheur dans ce courant musical avec un côté "so british". Un album qui s’écoute en boucle !

site officiel

- David Lynch : Crazy clown time , Sunday Best Recording, 2011 - 2 LYN 20

On connait David Lynch pour son cinéma avant-gardiste avec Mulholland drive , Blue Velvet ou Lost highway mais il a bien d’autres cordes à son arc et la musique en fait partie. Producteur, chanteur, guitariste, dans cet album il réalise tout. Ses compositions décalées avec un son glam électro pop assez fascinant reflètent bien l’atmosphère de ses films. La voix envoûtante de Karen O du groupe new-yorkais Yeah, Yeah, Yeahs accompagne avec bonheur cet artiste facétieux.

site officiel

- Mirel Wagner : Mirel Wagner , Bone Voyage, 2011 - 2 WAG 20

L’album de Mirel Wagner, jeune chanteuse finlandaise d’origine éthiopienne, est un recueil de chansons simples et touchantes d’une grande sincérité. De sa voix sombre et profonde, cette songwriter solitaire explore l’univers blues et folk accompagné uniquement de sa guitare. Ce premier album dépourvu d’apparat, d’une maturité troublante pour une si jeune fille, fait référence à Billie Holliday, Léonard Cohen, des univers qui lui sont proches et qui l’ont influencée.

site officiel


JAZZ

- Antonio Farao : Domi , Cristal records, 2011 - 1 FAR 90

Antonio Farao est né à Rome le 19 janvier 1965 , fils d’une mère poète et peintre et d’un père batteur de jazz. En 1998, il a remporté le concours international de piano Martial Solal. Avec son nouvel album Domi, dédié à son fils, le pianiste italien nous délivre un superbe opus où s’exprime toute son élégance, la finesse de son jeu ainsi que la richesse de ses compositions. Le langage personnel développé par ce pianiste exceptionnel atteint un nouveau stade que l’on peut qualifier de mature et ce, entouré, encouragé par une luxueuse section rythmique composée des accompagnateurs hors pairs que sont André Ceccarelli et Darryl Hall. Un superbe album pour un trio exceptionnel !

site officiel

- Pierrick Pédron : Cheerleaders , Act, 2011 - 1 PED 90

"L’idée de base était la fanfare, un thème lié aux sons de mon enfance... Cet album était déjà dans ma tête il y a vingt ans." Cheerleaders est un concept album, de 9 petites scènes qui s’enchaînent subtilement, pour nous compter l’histoire d’une majorette. "Thèmes enjoués et relevés ou plus mélancoliques, guitares saturées ou très jazz, claviers électro, il ne nous reste plus qu’a inventer les images de cette riche bande son. Car, pour réaliser ce projet, Pierrick Pédron a fait appel à 17 musiciens de fanfare, 17 cuivres qui dans la magie d’un studio bruxellois, s’harmonisent à son quintet réunissant : Vincent Artaud (basse), Laurent Coq (piano & claviers), Chris de Pauw (guitare), Fabrice Moreau et Franck Agulhon (batterie). Plaisir d’inventer, d’improviser, Cheerleaders marque une nouvelle étape dans la carrière du saxophoniste qui n’a pas fini de nous étonner." (In fipradio.fr)

myspace


CLASSIQUE

- Jean Cras : Flûte, harpe et cordes , Timpani, 2011 - 3 CRAS 10

Poursuivant son édition des œuvres de Jean Cras, le label Timpani nous propose ici un programme de pièces de musique de chambre, qui, selon l’éditeur lui-même, constitue une sorte de couronnement, par son programme et ses interprètes. Trois formations se succèdent : trio à corde, harpe seule, flûte et harpe, pour aboutir à cette apothéose qu’est le quintette pour flûte, harpe et cordes, réunissant tous les instruments en une formation originale mais assez caractéristique de la musique française du début du XXème siècle. Servi par des musiciens de premier ordre, comme Juliette Hurel et Henri Demarquette ou le violoniste Philippe Graffin, ce programme nous fait découvrir le génie de ce marin-compositeur injustement oublié.

Sur Jean Cras

- Anne-Catherine Gillet : Barber – Berlioz – Britten , Aeon, 2011 - 399 GIL

A la scène comme au disque, Anne-Catherine Gillet irradie de spontanéité, de luminosité et d’enthousiasme, de façon plus que communicative. Voici l’occasion de le vérifier avec ce très bel enregistrement de trois chefs-d’œuvre du répertoire chanté. A l’écoute de ce disque, vous serez séduit par l’apparente facilité, l’évidence et la légèreté de son phrasé. Anne-Catherine Gillet nous charme littéralement par son timbre fruité et l’on ne peut rester insensible à la beauté de cette voix nouvelle qu’accompagne avec brio l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège placé sous la direction de l’un des maîtres les plus en vue du monde lyrique, Paul Daniel.


CHANSON FRANCAISE

- Damien Jourdan : Orchidées , Fat recordings, 2011 - 099 JOU

Une écriture ciselée fort poétique autour de l’amour et du désespoir, des mélodies lentes et enivrantes sur une ossature simple (voix et guitare) embellie d’arrangements classieux avec cuivres et piano, une voix chaude et suave, voilà les ingrédients majeurs qui font la réussite du deuxième album de Damien Jourdan. Ses chansons, délicates et émouvantes, tissent les contours d’un univers sombre et mélancolique proche de celui de Gérard Manset, d’Alain Bashung ou encore de Dominique A. Un artiste à suivre.

myspace


MUSIQUES DU MONDE

- Juan Carlos Cáceres : Noche de carnaval , Naïve, 2011 - 042 CAR 7

« Je voudrais casser l’image stéréotypée que les gens ont de l’Argentine, de Buenos Aires, et du tango », nous dit Cáceres. Dans Noche de carnaval, il n’y a donc pas de bandonéon, l’instrument phare du tango mais un saxophone, une clarinette basse, un violoncelle et un piano dont cet auteur-compositeur-interprète à la voix rauque et lyrique se sert à merveille pour développer sa palette musicale : un mélange de divers styles argentins (tango, milonga, candombe, murga…), de swing, de charleston, de ragtime, de dixieland et de fanfare. Le résultat est d’une remarquable richesse, sorte de tourbillon bouillonnant de contrastes et d’originalité inventive qui vous transporte dans l’Argentine des années folles. Incontournable !

site officiel

- Lucas Santtana : Sem nostalgia , Mais um discos, 2011 - 049 SAN 7

Des guitares acoustiques, quelques samples de bruits d’insectes, de machines à écrire (?) et de grandes voix de la chanson brésilienne (Baden Powell, Joao Gilberto, Jorge Ben…) suffisent à Lucas Santtana pour renouveler avec brio le tropicalisme, ce courant musical de la fin des années 60 porté entre autres par Os Mutantes, Caetano Veloso, Gilberto Gil ou Tom Zé. Subtile synthèse de bossa, de samba et de pop, la musique de cet auteur-compositeur-producteur-interprète est particulièrement envoûtante, sans doute parce qu’il y règne une atmosphère intimiste empreinte d’une grande douceur et d’une mélancolie qui donne des frissons.

site officiel

- Danay Suarez : Havana Cultura sessions , Bronwswood recordings, 2011 - 053 SUA 7

Avec cet opus de la Havana Cultura, "collection" destinée à promouvoir les nouveaux talents de la scène cubaine, le producteur anglais Gilles Peterson nous fait découvrir la jeune Danay Suarez, 25 ans, remarquable pépite vocale que certains comparent déjà à Jill Scott et à Billie Holliday. Issue du rap, elle s’attaque ici, en compagnie du pianiste Roberto Fonseca, à son premier enregistrement de jazz, qui, réalisé en prise directe, en une journée, dans les mythiques studios Egrem, fait la part belle à l’improvisation. Teinté de blues, de gospel et de soul, son latin jazz est aussi marqué par la transe religieuse : les paroles déferlent, entrecoupées de silence, pour mieux repartir dans une alternance de chants perchés dans les aigus et de récitatifs presque parlés. De l’émotion !

site de Havana Cultura