le 17 septembre 2011

COUPS DE COEUR DES DISCOTHECAIRES - Eté 2011

Une sélection de CD, DVD et livres en rock, jazz, musique classique, chanson française et musiques du monde du département Musique !

ROCK

- The Cars : Move like this , Universal, 2011 - 2 CAR 20

Après 25 ans d’absence, le groupe de Boston the Cars revient avec un nouvel album dans la continuité des précédents : un son intemporel et une production léchée marque de fabrique de Rick Ocasek le leader du groupe et producteur réputé. Le clavier vintage accentue ce son si singulier des Cars, les mélodies contemporaines et accrocheuses au tempo nerveux laissent place à deux belles ballades qu’aurait aimé chanter le regretté bassiste du groupe. A l’écoute de cet album très réussi on a le sentiment que les Cars éprouvent un vrai plaisir à jouer ensemble. Espérons qu’ils n’attendrons pas 25 ans pour sortir le prochain !

site officiel / myspace

- The Feelies : Here before , None Records, 2011 - 2 FEE 20

The Feelies n’avait pas enregistré d’album depuis longtemps, environ 15 ans et revoilà ces américains du New Jersey à la pop légère et simple qui n’a pas vieilli, comme hors du temps. Héritiers du Velvet Underground, de Neil Young et contemporain de Sonic Youth, le quintet possède une aisance mélodique et une énergie rythmique entêtantes. Les morceaux optimistes et pêchus rendent ce groupe éminemment sympathique.

site officiel / myspace

- Guillemots : Walk the river , Geffen Records, 2011 - 2 GUI 20

A la suite du récent succès solo du chanteur Fyfe Dangerfield, le groupe anglais Guillemots sort un troisième album plus folk, le mélange des genres à la fois pop et underground associé à un songwriting magnifique fait parti de leur ambivalence et assure leur maturité. De superbes mélodies rythmées se succèdent dans une atmosphère assez éthérée ; les arrangements et la production sont remarquables. Plus abouti et ambitieux cet album est une pure réussite.

site officiel / myspace

- Thurston Moore : Demolished Thoughts , Matador records, 2011 - 2 MOO 60

Thurston Moore, guitariste émérite de Sonic Youth a débranché sa guitare pour nous livrer un album tout en douceur, calme et simplicité. Des mélodies pop folk acoustiques dévoilent un songwriter délicat. Thurston Moore a pris un risque en faisant cet opus mais il s’est entouré de Beck à la production, les arrangements et les cordes renvoient à un folk britannique et psychadélique. Un bel album qui nous prouve que Moore est aussi à l’aise dans le registre folk proche de Neil Young.

myspace

- Keith Richards : Life , Robert Laffont, 2010 - 781.66 RIC [livre]

Assisté par le journaliste James Fox, le grand Keith Richards raconte : une enfance à Dartford dans une lointaine banlieue de Londres, les débuts difficiles puis la gloire.

Sans tabous et dans les détails, le sexe, la drogue et bien sur le Rock’N’Roll , tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Rolling Stones, vu par l’un des principaux intéressés.

site officiel

- Patti Smith : Just Kids , Denoël, 2010 - 781.66 SMI [livre]

Just Kids raconte la jeunesse bohême de Patti Smith, son arrivée à Brooklyn à vingts ans et sa rencontre avec Robert Mapplethorpe. Une histoire d’amour originale et romantique commence alors où les deux gamins se jurent de toujours prendre soin l’un de l’autre quoi qu’il arrive.

Ce livre raconte leur histoire, une ascension artistique qui prélude à leur réussite avec pour toile de fond le Chelsea Hôtel ou la Factory.

Patti Smith nous offre un témoignage authentique sur le milieu artistique newyorkais des années 60-70 tout en pudeur, sensibilité et simplicité : le reflet de son caractère avec une réelle qualité littéraire.

A la lecture de ce livre, on vibre avec cette grande prêtresse du rock.

site officiel / myspace


JAZZ

- Michel Viotte ; Ladell McLin : La route du blues , Naïve, 2010 - 781.643 VIO [DVD]

"935 miles de Chicago à la Nouvelle-Orléans ! Un mythe, une histoire de l’Amérique...".

Le blues, ce chant de douleur né dans le Sud des Etats-Unis qui va gagner les centres industriels du Nord. Le blues, bande-son des Etats-Unis sur la route duquel on chemine au son d’Otis Redding, de Robert Johnson ou Muddy Waters. Ce chemin, c’est celui que nous invite à prendre Michel Viotte. Un voyage, en marge des circuits touristiques, pour lequel le réalisateur a invité Ladell McLin, guitariste inspiré par Jimi Hendrix et originaire du " South side" de Chicago.

- Christophe Dal Sasso Big Band : Prétextes , Discograph, 2011 - 1 DAL 90

Christophe Dal Sasso est un artiste atypique. Flûtiste, il s’est affranchi des préceptes classiques pour aborder le jazz et se lancer dans la composition.

" Chacune des onze pièces met en valeur différents sons d’orchestre d’où émergent les solistes, parmi lesquels l’éruptif David El-Malek au ténor, la sensible Alour au ténor aussi, le très mélodieux et agile Pierre de Bethman au piano et au Fender, le farouche perfectionniste Thomas Savy, souverain à la clarinette basse, Dal Sasso lui même flûtant en hommage à Yusef Lateef. Il se passe décidément quelque chose en France pour les big-bands." Michel Contat, Télérama, juin 2011

myspace


CLASSIQUE

- Vincent Paulet : La ballade des pendus , Hortus, 2011 - 4 PAU 31

Né à Reims en 1962, Vincent Paulet est, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, l’élève de Serge Nigg (orchestration) et de Claude Balif (analyse) ; il obtient un premier prix dans chacune de ces disciplines. Sa formation d’organiste l’amène à une activité de concertiste, à laquelle il met fin en 1994 dans le but de se consacrer principalement à la composition.

" Après le poignant De profundis, la deuxième monographie consacrée par le label Hortus à Vincent Paulet illustre un créateur mû par une sensibilité soucieuse de sa seule vérité intérieure, indépendamment de tout apparentement d’école". in "L’Education Musicale".

site officiel


CHANSON FRANCAISE

- Alex Beaupain : Pourquoi battait mon cœur , Naïve, 2011 – 099 BEA

Avec ce 4ème album toujours très autobiographique, Alex Beaupain nous invite à suivre l’évolution d’une histoire d’amour - la sienne - déclinée en onze tableaux depuis les débuts enchanteurs jusqu’à la désillusion : onze chansons plutôt pop dont l’orchestration s’attache à suivre les méandres de ses sentiments. C’est écrit avec délicatesse et poésie sans sensiblerie ni guimauve et avec une bonne dose de malice. Une réussite !

site officiel / myspace

- Marcel Kanche : Vigiles de l’aube , Cristal Records, 2011 - 099 KAN

Artisan discret de la chanson française depuis bientôt trente ans, Marcel Kanche est un inconnu célèbre (Qui de nous deux pour M, Divine Idylle pour Vanessa Paradis). Un timbre grave et posé, des paroles à peine chantées, rien n’est en trop, chaque note, chaque mot, paraissent trouver leur place, entre âpreté et douceur. On pense à Bashung (la chanson Vigiles de l’aube lui était destinée) mais aussi à Manset, Leonard Cohen, Tom Waits ou encore Neil Young.

" Son nouvel album Vigiles de l’aube, restitue sa poésie brute. Guitares épaisses, voix rugueuse. Kanche s’épanche et c’est souvent magnifique ! " Le Figaro

site officiel


- Cyril Mokaiesh : Du rouge et des passions , AZ, 2011 – 099 MOK

Ancien leader de Mokaiesh, groupe de rock fortement marqué par Noir Désir, Cyril Mokaiesh s’est lancé dans une carrière solo en 2010, abandonnant le rock pour une chanson française s’inspirant de Ferré et de Brel. Du Rouge et des Passions, son premier album solo est une réussite : textes forts et narquois, un brin provocateurs, voix fluide et aérienne à la fougue contenue, orchestration léchée avec une forte présence de cordes propices aux envolées lyriques. Un jeune homme à suivre.

site officiel / myspace


MUSIQUES DU MONDE

- Damily : Ela lia , Helico music, 2011 – 012 DAM 7

Un très bel album plein de fraîcheur et d’énergie de ce groupe malgache fondé au milieu des années 80 par le guitariste Damily, figure emblématique du tsapiky, ce courant musical du sud-ouest de Madagascar né du mélange, dans les années 70, de la musique traditionnelle villageoise et de la musique africaine amplifiée. Loin du formatage actuel de la world music, ces cinq musiciens nous proposent une musique « authentique » qui se joue, se chante, se danse… et se vit.

site officiel / myspace

- Ray Lema : 99 , One drop, 2010 – 015 LEM 7

Dans son nouvel album, Ray Lema continue de marier les genres et les cultures en nous offrant un subtil cocktail de rythmes congolais, de jazz et de rock, richement orchestré. Le titre « 99 » fait référence au code affecté aux personnes nées à l’étranger dans le numéro de sécurité sociale. Ce qui est lourd de sens pour cet artiste engagé qui cherche, derrière la dénonciation des discriminations, à faire passer un message de fraternité universelle.

site officiel / myspace

- The Creole Choir of Cuba : Tande-la , Real World, 2010 – 053 CRE 7

Fondée en 1994, cette chorale regroupe une dizaine de chanteurs qui ont en commun d’être les descendants de l’immigration haïtienne à Cuba. Perpétuant le chant des ancêtres, ils revendiquent leur origine et veulent redonner vie à la créolité haïtienne sur le sol cubain. A la croisée d’influences latines, caribéennes, mais aussi gospel et même européennes, leur musique se veut celle de sangs mêlés. Simplement accompagnés de percussions cubaines, ces choristes dégagent une énergie et une émotion communicatives. Superbe !

site officiel / myspace