le 16 novembre 2010

COUPS DE COEUR DES DISCOTHECAIRES - rentrée 2010

Villagers : Becoming a jackal , Domino, 2010 - 2 VIL 20

- Ce magnifique album est le projet solo d’un jeune Irlandais Conor J.Obrien. Ce songwriter de génie nous entraîne dans un univers musical folk pop chargé en émotion et en poésie avec beaucoup de sobriété. Derrière les mélodies raffinées et envoûtantes interprétées dans des versions minimalistes, voix et guitare, il y a un énorme travail de composition. Le légendaire Neil Young ne s’y est pas trompé, il est tombé sous le charme et l’a invité à ses premières parties de concert.

Site officiel


The Coral : Butterfly House , Cooperative music, 2010 - 2 COR 20

- Ces Anglais de Liverpool nous livrent un sixième album magique et intemporel, les mélodies accrocheuses et pétillantes influencées seventies et brit pop charment nos oreilles tout au long de l’album. En quinze ans d’existence et une carrière assez discrète The Coral s’impose comme l’un des meilleurs groupes anglais.

Myspace



I am kloot : Sky at night , Pias, 2010 - 2 IAM 20

- Sky at night est le cinquième album des Anglais de Manchester I am kloot, et quel chef d’oeuvre ! Le leader John Bramwell à la voix chaude et douce installe son statut de songwriter anglais avec talent. L’album est constitué de mélodies douces parfois mélancoliques tout en arpège et violons lancinants, une orchestration qui rappelle la période psychédélique des Beatles. Cet album dresse I am kloot au rang de groupe culte de Manchester.

Site officiel


Teenage Fan Club : Shadows , PEMA, 2010 - 2 TEE 20

- Né il y a vingt ans en Ecosse le trio des Teenage Fan Club revient en force avec ce nouvel opus plus mature influencé par les Byrds et Neil Young. Chaque membre du groupe chante ses propres compositions tout au long de l’album, cela donne de belles harmonies vocales aux accents ensoleillés accompagnées par des guitares nerveuses mais pas trop. Le premier titre est un chef d’œuvre d’indie pop. Avec ce nouvel album les Teenage Fan Club nous prouvent qu’ils ont encore des ressources.

Site officiel


Karen Elson : The Ghost who walks , XL recordings, 2010 - 2 ELS 60

- Karen Elson est une jeune Anglaise ex-mannequin. Elle signe un premier album à l’ambiance country, folk, rock et à l’atmosphère sombre , envoûtant. Cette demoiselle est bien entourée puisque le producteur et batteur n’est autre que Jack White des White Stripes, son époux . Le guitariste qui les accompagne est Jackson Smith , fils de la chanteuse Patti Smith. Tout cela donne un très bon album juste, inspiré et sincère.

Site officiel


Nicolas Jules : Shaker , L’autre distribution 2010 - 099 JUL

- Nicolas Jules n’est pas un nouveau venu dans la chanson française mais avec cet album on risque de le remarquer. Ce chanteur poète à la voix grave nous enchante avec ses textes abstraits, son écriture lunaire au vocabulaire distinct et précis. Le rythme lent aux refrains lancinants et aux guitares plaintives tend vers le blues. Ce troisième album est une réussite, il nous rappelle l’univers de Thomas Fersen.


Myspace


Serge Gainsbourg : Gainsbourg et caetera : enregistrement public au Théatre Le Palace – 1979 , Universal 2006 - 099 GAI

- Cela faisait 15 ans que Serge Gainsbourg n’était pas remonté sur scène. Les fabuleuses épopées de Melody Nelson et de l’Homme à la tête de choux n’avaient pas inspiré de versions scéniques. Par contre l’ouverture au reggae et le scandale qu’inspira la reprise de la Marseillaise mirent Gainsbourg sur le devant de la scène. Un premier enregistrement bâclé, fut issu de ces concerts. Bruno Blum repris les bandes en 2005, accomplit un travail de titan pour restituer l’ensemble du concert donné en décembre 1979, redonnant leur vraie couleur à tous les instruments. (In : musique-chroniques.ch)


Donny Hathaway : Someday we’ll all be free , Atlantic ; Rhino 2010 - 180 HAT

- Comme beaucoup de légendes, Donny Hathaway aura connu une gloire rayonnante et une fin tragique. De ses états d’âmes sortiront ses plus belles mélodies, jusqu’à son tragique suicide en janvier 1979. Someday we’ll all be free est le titre du coffret qui résume en 4 albums les meilleurs moments d’une sublime carrière.


En savoir plus


Aki Takase, Louis Sclavis : Yokohama , Intakt 2009 - 1 TAK 90

Une rencontre au sommet entre deux grands improvisateurs (réunis à l’occasion des 150 ans de Yokohama) : d’un côté Aki Takase, grande prêtresse du piano, de l’autre Louis Sclavis, maître ès clarinettes ; les deux musiciens croisent leurs univers et leurs compositions au gré d’improvisations sans filets.

- Site officiel de Aki Takase
- Myspace de Louis Sclavis


Metropole Orkest : 54 , Emarcy, 2010 - 1 MET 90

- Le Metropole Orkest est une formation néerlandaise, dirigée par Vince Mendoza. Un recueil de 9 titres dont la plupart on été écrits par John Scofield, invité d’honneur de cet album ; le guitariste revisite ici quelques-unes de ses compositions avec un plaisir certain.


Tony Hymas : De l’origine du monde : à propos d’un tableau de Gustave Courbet , Nato ; L’Autre Distribution, 2010 - 490 HYM

- L’origine du monde, le tableau emblématique de Gustave Courbet, a inspiré de manière magistrale, Tony Hymas, en composant une musique qui se dévoile morceau après morceau, nous racontant comme une musique de film impossible à tourner, l’histoire « De l’origine du monde », de Courbet, de la Commune de Paris, de la Colonne Vendôme

Site officiel


Gabriel Fauré ; Karine Deshayes (soprano) : Le Jardin clos ; La Chanson d’Eve ; Mélodies , Zig Zag Territoires, 2010 - 3 FAU 31
- " …C’est toujours avec le même plaisir que je traverse la luxuriance si expressive de ces mélodies et leur jubilatoire densité harmonique. Je ressens une familiarité évidente avec cet univers, la palette si large et si juste des sentiments traversés, de l’innocence à la mort, en passant par tant de beauté, de sensualité et de profondeur charnelle et mystique." Karine Deshayes


Patrick Bebey : Oa na mba , Rue Stendhal, 2010 - 015 BEB 7

- Dans cet opus, le pianiste et percussionniste Patrick Bebey rend un hommage vibrant à son père, le regretté Francis Bebey, grand musicien et écrivain camerounais. Et l’émotion est là, ressentie dans chaque morceau grâce notamment à l’utilisation d’instruments traditionnels aux sonorités magiques (sanza, flûte pygmée). Ce requiem "groovy", raconte, sous une apparente légèreté, l’absence, l’amour, le souvenir, le respect porté au disparu dont Patrick Bebey se veut le digne successeur. Un voyage entre jazz et ambiances équatoriales qui s’ écoute en boucle !

Myspace


Kareyce Fotso : Kwegne , Contre-jour, 2010 - 015 FOT 7

Un album guitare-voix dans lequel cette jeune Camerounaise donne la pleine mesure de son talent sur des textes (en français, en anglais, en béti ou en bamiléké) "engagés" qui dénoncent les problèmes sociaux de l’Afrique et prônent la tolérance. Son afro folk, qui laisse une grande place à la tradition, ne manque ni de souffle ni d’élan. Que ce soit sur de douces ballades ou des morceaux plus "pêchus", la voix chaude, ample et légèrement éraillée de Kareyce Fotso fait mouche et nous emporte.

Site officiel


Aromates ; Michèle Caude : Jardin des myrtes : mélodies andalouses du Moyen-Orient , Alpha, 2005 - 020 ARO 4 - Aksak : mélodies du sud des Balkans , Alpha, 2009 - 070 ARO 4

- Ces deux albums font partie de l’excellente collection « Les chants de la terre » qui offre aux mélomanes avertis (ou non) une jolie porte ouverte sur les répertoires traditionnels des musiques du monde. Par le mélange d’instruments modernes et anciens comme la viole de gambe, Michèle Claude et l’Ensemble Aromates donnent à leur musique, qui navigue harmonieusement entre Orient et Occident, une couleur intemporelle très envoûtante.

Myspace


Arkul : Il Bastidor , Snail records, 2008 - 076 ARK 7

- Arkul est duo bosniaque qui fait revivre la musique des Juifs sépharades ayant fuit l’Espagne pendant l’Inquisition pour s’installer dans les Balkans. Leurs chansons sont donc toutes écrites en ladino, ce "dialecte" espagnol du XVe siècle émaillé d’hébreu et de mots empruntés aux langues serbe, bulgare, grecque et turque. Magnifiant des mélodies ensorcelantes et luminueuses, la voix de Vladimir Mickovic, soutenue par le jeu tout en finesse du multi-instrumentiste Atilla Aksoj est un pur régal.

Myspace

Parcourez tous ces coups de coeurs via Pearltrees : il suffit de cliquer sur l’une des perles et de naviguer ensuite entre chaque perle en cliquant sur les flèches !

Coups de coeurs Musique