le 16 mars 2010

A l’occasion de la sortie du film "La Rafle" réalisé par Roselyne Bosch

Nous vous proposons une sélection de documents sur la rafle du Vel d’Hiv que vous pouvez trouver dans les collections de la Médiathèque.

Monsieur Klein / réalisé par Joseph Losey, avec Alain Delon, Jeanne Moreau, Francine Berger. Universal, 1976. DVD (117mn). V LOS Robert Klein, Alsacien, la quarantaine, voit dans l’occupation une bonne occasion de s’enrichir. Devant la répression qui s’amplifie, des juifs viennent lui céder à bon prix des tableaux de maîtres et d’autres objets d’art. Alors qu’il vient d’acheter une oeuvre du peintre hollandais Van Ostade, il reçoit, réexpédié, à son nom, le journal " Les Informations juives "qui n’est délivré que sur abonnement. Robert Klein mène une enquête et découvre qu’un homonyme juif a raturé la première adresse - rue des Abbesses - pour y mettre la sienne... César 1977 : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleurs décors

Les Guichets du Louvre / Réalisé par Michel Mitrani, avec Christian Rist, Christine Pascal, Henri Garcin, Judith Magre. Films du Parnasse, Saga, ORTF, Films du Limon, 1974. 1 DVD (100min). V MIT Le matin du 16 juillet 1942, un étudiant tente de sauver une jeune juive de la grande rafle qui se prépare au Vel’d’Hiv’.

Le Temps de la désobéissance / Réalisé par Patrick Volson, avec Pascal Elso, Martin Lamotte, Daniel Russo. Akéda Productions, SFP, 2006. DVD (90mn). V VOL Le téléfilm s’inspire de faits réels survenus en juillet 1942. A cette époque, Nancy est sous l’occupation allemande, et la veille d’une rafle, 7 policiers (les Septs Justes) du service des étrangers iront prévenir et sauver des centaines de juifs de la déportation. C’est autour de ce thème, que l’on va suivre Edouard Vigne (Daniel Russo) et Lucas Barrois (Martin Lamotte), deux amis d’enfance, qui vont être confrontés au dilemme de l’obéissance ou de la désobéissance face au gouvernement de Vichy. Face à ces choix, la rupture entre les deux amis est inévitable lorsque l’un choisit la résistance et que l’autre penche de plus en plus vers la collaboration. Grand prix du meilleur film et prix du meilleur scénario au festival de Luchon 2006

J’étais le numéro 20832 à Auschwitz / Eva Tichauer. L’Harmattan, 1988. 940.531 7 TIC Née à Berlin à la fin de la guerre 1914/18 dans une famille juive et socialiste, Eva Tichauer et ses parents émigrent à Paris. En 1942 la mère et la fille sont victimes de la rafle du Vel’d’Hiv et déportées à Auschwitz. Elle sera la seule à revenir.

Les Enfants du Vel d’Hiv / réalisé par Maurice Frydland. Antenne 2, Planète Câble, AVA Films, 1992. 1 VHS (80 min). 944.081 6 FRY L’itinéraire de 2 enfants dans la France de la honte : Vel d’Hiv, Beaune-la-Rolande, Drancy… Des témoignages émouvants et terribles sur l’administration française de l’époque…

La Grande peur sous les étoiles / Jo Hoestlandt. Syros jeunesse, 2006. 944.081 6 HOE (Documentaire jeunesse) En 1942, Lydia et Hélène sont les meilleures amies du monde. Ni la guerre, ni les Allemands ne les empêchent de s’amuser, de jouer et d’aller à l’école... Mais un jour, Lydia doit porter une étoile jaune... Puis, le jour de l’anniversaire d’Hélène, Lydia disparaît... Récit bouleversant d’une amitié brisée par la rafle du Vel d’Hiv, racontée par une petite fille de huit ans.

La Grande rafle du Vel d’Hiv : 16 juillet 1942 / Claude Lévy, Paul Tillard, Préface de Joseph Kessel. R. Laffont, 2002. 944.081 6 LEV Publiée pour la première fois en 1967, cette étude est aujourd’hui rééditée. Les témoins et les acteurs se souviennent des faits qui impliquent la responsabilité des autorités de Vichy.

La Petite fille du Vel’ d’Hiv’ : récit / Annette Muller. Denoël, 1991. 944.081 6 MUL Annette a 9 ans quand elle est arrêtée lors de la rafle du Vel’ d’Hiv’. Après le récit de sa vie paisible de petite fille au sein d’une famille d’émigrés juifs polonais à Ménilmontant, elle décrit la mise à l’écart barbare qui entraîne sa prise de conscience obligée d’une identité différente, que l’enfant devra désormais taire.

Belleville - Drancy par Grenelle / réalisé par Anne Quesemand. TAB-BTS audiovisuel Jacques Prévert-Boulogne, 1993. VHS (26 min). 944.081 6 QUE Un homme raconte à une toute jeune fille l’histoire de son arrestation lors de la rafle du Vel d’hiv, le 16 juillet 1942 ; il avait 4 ans… Ils vont parcourir le chemin de la mémoire…

Sans oublier les enfants : les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande, 19 juillet-16 septembre 1942. Grasset, 1991. 944.081 61 CON Chronique de la vie dans les camps français des enfants arrêtés lors de la rafle du Vel’ d’hiv à Paris. Tous ces enfants, de 2 à 16 ans, séparés de leur mère, étaient promis à Auschwitz. Il s’agit ici d’une reconstitution, jour après jour, à partir des archives officielles de l’administration des camps, des témoignages de fonctionnaires, d’habitants, et des récits de rares survivants.

Il faut désobéir / Didier Daeninck. Rue du monde, 2002. (Histoire d’Histoire) 944.081 61 DAE (Documentaire jeunesse) Relate l’acte de désobéissance des fonctionnaires qui, à Nancy en 1942, prévinrent la nuit 300 familles juives qui devaient faire partie de la rafle du lendemain.

Opération Vent printanier : 16-17 juillet 1942 : la rafle du Vel’d’hiv’ / William Karel, Blanche Finger, présentation Annette Wieviorka. La Découverte, 1992. (Enquêtes). 944.081 61 FIN Pendant ces deux jours, 13.000 juifs d’origine étrangère furent arrêtés à Paris et en banlieue. Parqués au Vélodrome d’hiver, ils furent transférés à Drancy, puis de là, dans les camps d’extermination nazis. C’est le souvenir de cette rafle que commémore ce livre de témoignages, prolongement d’un film projeté le 10 juin 92 dans l’émission télévisée La Marche du siècle.

Chawa : sauvez les enfants / réalisé par Alexandre Dolgorouky. La Cinquième, VM productions, 1999. VHS (52 min). 944.081 62 DOL Chawa est le récit de la fuite d’une mère et de son enfant pendant une rafle parisienne en 1942. L’enfant est caché dans un village grâce au courage d’individus engagés. Un admirable travail de documentation sur les visages de la France de Pétain…

A qui de droit / Raymond Federman. Al Dante, 2006. R FEDE Après trente-cinq ans de séparation, Sarah attend son cousin qui, comme elle, a survécu à la rafle qui a emporté sa famille, et a reconstruit sa vie. Ils entreprennent de se retrouver en tentant de reconstruire l’absence. En effaçant dates et noms de lieux, le narrateur recherche du récit le plus simple et le plus vrai possible.

Chut : histoire d’une enfance / Raymond Federman. L. Scheer, 2008. R FEDE Lors de la rafle du Vél’ d’Hiv, en juillet 1942, l’auteur assiste à l’enlèvement de ses parents et de ses soeurs, qu’il ne reverra jamais. Pour faire face à ce traumatisme, il restitue, sous la forme d’un dialogue halluciné entre lui-même, le narrateur, et une seconde voix, cet événement clé de sa vie.

Elle s’appelait Sarah / Tatiana de Rosnay. Ed. Héloïse d’Ormesson, 2007. R ROSN Paris, mai 2002. Julie Jarmond est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au fil des témoignages, elle découvre le calvaire des familles juives raflées et en particulier celui de Sarah, 10 ans qui est arrêtée le 16 juillet 1942 avec ses parents, laissant son frère Michel, caché dans le placard de l’appartement. Julie décide d’enquêter sur le destin des deux enfants.

Elle s’appelait Sarah / Tatiana de Rosnay, lu par Odile Cohen. Ed. Héloïse d’Ormesson, 2007. 3 CD (3 h 05 min). R ROSN (CD audio) Mai 2002, Julie Jarmond couvre la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv. Au fil des témoignages, elle découvre le sort des familles juives et en particulier celui de Sarah, 10 ans, arrêtée le 16 juillet 1942 avec ses parents. Seul Michel, le frère de Sarah, parvient à éviter la rafle en se cachant dans le placard de l’appartement. Julie décide d’enquêter sur le destin de cette famille...

Opération Vent printanier, 1ère et 2ème partie / scénario Richelle, dessins Pierre Wachs. Casterman, 2008. BD WAC En 1941, dans le Paris occupé, la récente défaite impose de nouvelles règles : rationnement et restrictions, humiliation patriotique, montée de l’antisémitisme, marché noir... Chaque Français, quel que soit son statut social, s’efforce de s’adapter et de trouver de nouveaux repères.